Le Comptoir des pharmacies double son activité avec la crise sanitaire

 |   |  715  mots
Le Comptoir des pharmacies est désormais utilisé par un tiers des pharmacies en France.
Le Comptoir des pharmacies est désormais utilisé par un tiers des pharmacies en France. (Crédits : Reuters)
La plateforme toulousaine Le Comptoir des pharmacies a multiplié par deux ses commandes depuis mars et équipe désormais un tiers des officines françaises. Son service de gestion des stocks, fondé à l'origine pour limiter le gaspillage des médicaments dans les pharmacies, a dû gérer la pénurie de masques et de gel hydroalcoolique.

"Nous avons déjà recruté trois personnes depuis la fin du confinement et nous allons embaucher encore trois commerciaux", se réjouit Charles Romier, à la tête désormais d'une société de 18 salariés.

Ce jeune pharmacien toulousain a monté en 2015 Le Comptoir des pharmacies. À l'origine, cette plateforme web offrait principalement un service de déstockage à destination des officines pour éviter l'accumulation de médicaments périmés. Le principe est simple : la pharmacie s'inscrit sur le site et peut publier une annonce de revente des médicaments en pratiquant des remises importantes. Le Comptoir des pharmacies touche une commission sur la transaction. Les officines peuvent ainsi limiter les pertes sèches dues aux médicaments inutilisés. Les pharmacies qui achètent des stocks de produits par ce biais peuvent de leur côté répercuter les remises auprès des clients.

Lire aussi :

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :