Fintech : "Morning aujourd'hui n'a plus rien à voir avec le Morning d'hier"

 |   |  1145  mots
Frédéric Senan est le directeur général de Morning depuis un an.
Frédéric Senan est le directeur général de Morning depuis un an. (Crédits : Rémi Benoit)
Un an après son rachat par la banque Edel et le départ de son fondateur Éric Charpentier, que devient la fintech Morning ? Reportage à Saint-Elix-le-Château au sud de Toulouse où la société a toujours ses locaux. La startup estime avoir définitivement tourné une page et veut développer des offres professionnelles pour devenir rentable.

"Je préfère faire moins de buzz mais plus de business. Morning aujourd'hui n'a plus rien à voir avec le Morning d'hier", lance Frédéric Senan, directeur général de l'entreprise depuis un an. Et...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :