"J'ai payé au prix fort mon indépendance vis-à-vis des banques"

 |   |  752  mots
Éric Charpentier se lance dans un nouveau projet de néobanque.
Éric Charpentier se lance dans un nouveau projet de néobanque. (Crédits : Hush)
En janvier dernier, Eric Charpentier le fondateur de Morning était débarqué de sa propre société. Aujourd'hui, l'entrepreneur espère lever 15 à 20 millions d'euros pour un nouveau projet de néobanque baptisé Hush. Dans une interview à La Tribune, il revient sur son parcours et le devenir des fintech en France.

Il y a dix mois, vous avez été écarté de la néobanque Morning que vous avez fondé en 2013 et qui a été reprise par Edel une banque du groupe E.Leclerc et la Maif. Vos divergences avec la Maif ont...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :