Renault inaugure à Toulouse un site dédié à la voiture connectée

Le groupe automobile français a repris l'activité de deux anciens sites de R&D d'Intel à Toulouse et Sophia Antipolis pour y héberger ses recherches sur la voiture autonome et connectée. Sur le modèle de Tesla, Renault espère d'ici 2020 transformer les tableaux de bord de ses voitures en véritables smartphones.

3 mn

Borne de démonstration des nouveaux services connectés envisagés par Renault.
Borne de démonstration des nouveaux services connectés envisagés par Renault. (Crédits : Rémi Benoit)

"Depuis le tableau de bord du véhicule, il sera possible de retrouver toutes les applications Android disponibles sur smartphone : Google Maps, Waze, Youtube ou Spotify... Un hotspot permettra également au conducteur d'avoir un accès wifi en voiture", explique Gaëtan Prin depuis la borne de démonstration installée à l'entrée du nouveau site Renault Software Labs. Ce jeune ingénieur fait partie des 400 ex-salariés d'Intel (260 à Toulouse, 160 à Sophia Antipolis) repris par le groupe Renault pour travailler sur la voiture du futur. Le site de la Côte d'Azur se concentrera sur la voiture autonome tandis que celui de la Ville rose sera axé sur la voiture connectée.

Renault rapatrie en interne l'activité des logiciels en plein essor

Jusqu'à présent, Renault sous-traitait ses activités logicielles vers des équipementiers automobiles comme Continental ou Bosch. Mais face à la part grandissante de l'électronique dans les voitures, le groupe a décidé de revoir sa stratégie et de réinternaliser cette activité.

"Aujourd'hui, les composants électroniques représentent 15% de la valeur de la voiture et jusqu'à 35% sur de nouveaux modèles (ex : Renault Talisman). En 2020, cette part atteindra 50%. Le voiture va devenir l'Iphone de demain", a estimé Alexandre Corjon, président de Renault Software Labs ce lundi 4 septembre à Toulouse à l'occasion de l'inauguration du site.

renault toulouse

Thierry Cammal et Alexandre Corjon, respectivement directeur et président de Renault Software Labs (Crédits: Rémi Benoit).

Le dirigeant n'hésite pas à citer "la concurrence des GAFAS" pour justifier cette reprise en main de l'activité logicielle. En effet, les voitures électriques présentées par Tesla (la société automobile d'Elon Musk) se déverrouillent à partir d'une application smartphone.

"Tesla pourra effectuer durant la nuit des mises à jour sur le logiciel de l'ensemble de son parc automobile en même temps. Chez Renault, nous devons arriver à un standard au niveau des logiciels, il faut uniformiser les interfaces pour ne pas avoir à s'adapter à chaque fois au fournisseur ou devoir tout changer à chaque nouveau modèle de voiture", poursuit Alexandre Corjon.

Améliorer l'analyse prédictive de la voiture autonome

L'activité logicielle et les systèmes embarqués seront également au cœur des communications entre voitures. "Il sera bientôt possible d'échanger des données de voiture à voiture. Ce type d'information permet d'améliorer l'analyse prédictive des voitures autonomes", précise Thierry Cammal, directeur général de Renault Software Labs.

renault toulouse

Renault reprend le site et la majorité des effectifs d'Intel à Toulouse (Crédits: Rémi Benoit).

Le groupe Renault souhaite d'ailleurs mettre en place progressivement la conduite autonome sur ses voitures en proposant dans un premier temps d'ici à 2020 des véhicules capables de changer de voie tout seuls. Par la suite, les conducteurs pourront lâcher totalement le volant. Mais ce système sera proposé, précise le constructeur, "uniquement sur des voies bien délimitées, des portions d'autoroute par exemple et dans certaines conditions (embouteillage, vitesse limitée)". Les premiers tests sur cette conduite totalement autonome sont prévus à partir de 2020. Pour accélérer les tests de simulation sur la voiture autonome, Renault a créé une coentreprise avec Oktal, filiale toulousaine de Sogeclair.

Lire aussi : Renault mise sur la simulation pour rendre fiable sa voiture autonome

renault toulouse

Le site était inauguré ce lundi 4 septembre (Crédits: Rémi Benoit).

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.