Pole Star s'implante à San Francisco et s'attaque au marché américain

 |   |  414  mots
Christian Carle, PDG de Pole Star
Christian Carle, PDG de Pole Star
Pole Star, leader français des solutions de localisation indoor, renforce sa présence aux États-Unis. La nomination d'une nouvelle équipe doit permettre à la société de conquérir le marché nord-américain et de doubler son chiffre d'affaires.

Avec la création d'une filiale à San Francisco, Pole Star entend prendre une nouvelle dimension. Le leader français des solutions de localisation indoor vient en effet de procéder à cinq nominations*. « Auparavant, nous n'avions personne sur place à temps plein, explique Christian Carle, le PDG de Pole Star. Ce qui nous obligeait à effectuer beaucoup de déplacements ou à travailler avec de gros décalages horaires. »

Au-delà de l'aspect pratique, le but est surtout de développer une vraie activité de l'autre côté de l'Atlantique. « Le marché nord-américain a un potentiel important. Notre souhait est d'y déployer nos technologies et d'y être un acteur reconnu », poursuit Christian Carle.

Cette implantation aux États-Unis était d'ailleurs prévue depuis plus d'un an. La levée de fonds de 2,7 millions d'euros bouclée au printemps dernier avait d'ailleurs vocation à financer en grande partie l'installation d'une équipe à San Fransisco, dont le coût est estimé à un million de dollars par an. « L'autre objectif de cette levée de fonds, c'est de continuer notre développement commercial européen, en Allemagne, en Angleterre, en Espagne, en Italie ou encore au Portugal. Mais aussi de poursuivre nos offres dans les aéroports, les centres commerciaux et les centres de congrès », explique le PDG de Pole Star.

Un des grands projets constitue à assurer la couverture complète de l'aéroport de Roissy, permettant aux possesseurs de smartphones de se localiser grâce à une application mobile. « Elle devrait être effective au premier semestre 2012 », selon Christian Carle.

L'implantation de Pole Star aux États-Unis devrait lui permettre de doubler son chiffre d'affaires. « Selon nos prévisions, nous devrions atteindre 2,3 millions d'euros en 2012 contre 1,2 million cette année », estime Christian Carle. Qui assure aussi de son fort attachement à la région Midi-Pyrénées. « Le but, explique-t-il, c'est de rassembler toutes les compétences locales. Notre objectif n'est pas du tout de délocaliser Pole Star en dehors de Toulouse. »

Victor Matet

(photo © Rémi Benoit)

*David Wenning : il rejoindra l'équipe américaine début 2012 en qualité de VP Sales. Il a déjà travaillé pour Apple, Palm ou Tom-Tom.
Stéphane Terrenoir : l'actuel chef du département développement logiciel devient chef du département ingénierie et opérations Amérique du Nord.
Jean-Baptiste Prost : l'actuel directeur technique devient directeur général adjoint.
Yan Bertrand : est nommé à la tête de la direction des opérations.
Gaëtan Gachet : il devient responsable commercial France et Europe du Nord

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :