Les universités toulousaines brillent dans le classement de Shanghai

Par Pierrick Merlet  |   |  258  mots
L'université toulousaine Paul-Sabatier est la mieux représentée dans le classement Shanghai 2018. (Crédits : Université Paul Sabatier)
Trois universités toulousaines sont parvenues à prendre une place de choix dans l'édition 2018 du classement de Shanghai, par thématiques. L'université Toulouse III-Paul Sabatier est notamment la mieux représentée.

Il est attendu avec impatience chaque année par les universités du monde entier car il est une référence. L'édition 2018 du classement de Shanghai, par disciplines, a été mise en ligne mardi 17 juillet. Celui-ci désigne les 400 meilleurs établissements du monde dans 54 secteurs.

Pour départager les différentes universités six critères sont retenus :

  • le nombre de prix Nobel et médailles Fields,
  • le nombre de chercheurs les plus cités dans leur discipline,
  • le nombre de publications dans les revues scientifiques Nature et Science,
  • le nombre de chercheurs répertoriés dans, le Science Citation Index-Expanded,
  • le Social Science Citation Index,
  • la performance moyenne des professeurs.

Sur ces indicateurs, l'université Toulouse III - Paul Sabatier intègre le top 50 du classement de Shanghai dans cinq disciplines. L'établissement est 5ème dans la télédétection (1ère française), 14ème dans l'océanographie (2ème française), 26ème pour les Sciences de la Terre (4ème française), 42ème dans les Sciences de l'atmosphère (4ème française) et 42ème pour les mathématiques (7ème française).

De son côté, la Toulouse School of Economics (TSE) se classe à la 17ème place mondiale dans le secteur de l'économie. Elle est suivie par l'université Toulouse I - Capitole - qui se classe elle à la 49ème position de cette rubrique.

À noter la première place mondiale de l'Université de Montpellier sur le thème de l'écologie, détrônant ainsi l'université britannique d'Oxford.

Lire aussi : L'Université de Montpellier, 1e au monde en écologie