Vaccin contre la Covid-19 : "Il faut un centre de vaccination pour 25.000 habitants" (Georges Méric)

 |  | 611 mots
Lecture 3 min.
Georges Méric a nommé spécialement un élu sur la question de la vaccination contre la Covid-19.
Georges Méric a nommé spécialement un élu sur la question de la vaccination contre la Covid-19. (Crédits : Rémi Benoit)
Candidat à sa succession, le président socialiste du conseil départemental de Haute-Garonne regrette un début de campagne de vaccination contre la Covid-19 "catastrophique". Néanmoins, Georges Méric se veut "participatif" et propose le soutien de sa collectivité pour disposer d'une cinquantaine de centres dans le département. Seulement, un débat semble s'installer avec le préfet sur le maillage à mettre en place.

"En 2021, nous espérons voir la sortie du tunnel grâce à la vaccination de masse contre la Covid-19, encore faut-il que l'État daigne l'organiser". C'est par des mots pour le moins acides que le président socialiste du conseil départemental de Haute-Garonne, Georges Méric, a lancé sa cérémonie des voeux 2021 à la presse, mardi 12 janvier.

Celui qui est candidat à sa succession en juin prochain, contre sa volonté initiale de ne faire qu'un seul mandat après l'apogée de son prédécesseur Pierre Izard, reproche au gouvernement en place un début de campagne de vaccination contre la Covid-19 "catastrophique" et se dit "atterré par le manque d'organisation nécessaire".

Lire aussi : À mi-mandat, Georges Méric estime avoir...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :