Troisième ligne de métro à Toulouse : Siemens conteste l'attribution du marché à Alstom

 |  | 520 mots
Lecture 3 min.
Qui construira le matériel roulant de la future troisième ligne de métro à Toulouse ?
Qui construira le matériel roulant de la future troisième ligne de métro à Toulouse ? (Crédits : image non contractuelle Alstom/rcp)
Prévue ce jeudi 26 novembre, la signature du contrat pour le matériel roulant de la troisième ligne de métro entre Tisséo et Alstom a été annulée. En cause, le recours juridique déposé par Siemens, défait lors de l'appel d'offres, qui conteste la procédure. Une telle démarche pourrait avoir de réelles conséquences sur le calendrier du chantier dont le début était espéré en 2022.

Coup de tonnerre à Toulouse ! Initialement, une conférence de presse devait avoir lieu ce jeudi 26 novembre en présence de Jean-Michel Lattes, le président de Tisséo, Jean-Luc Moudenc, le maire de Toulouse et président de la Métropole et surtout Jean-Baptiste Eyméoud, le PDG d'Alstom France. Ensemble, ils devaient réaliser "la signature protocolaire" pour le marché ensemblier de la future troisième ligne de métro à Toulouse. Seulement quelques heures avant sa tenue, le planning a été chamboulé.

Lire aussi : Troisième ligne de métro à Toulouse : pourquoi Tisséo a retenu Alstom pour le matériel...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/11/2020 à 3:25 :
Le jeu est faussé par Alstom et les gens de Toulouse, Siemens a très peu de chance de l'emporter !
Réponse de le 30/11/2020 à 7:45 :
Ah bon ?
Expliquez et Développez !
Réponse de le 30/11/2020 à 7:45 :
Ah bon ?
Expliquez et Développez !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :