Rodez : un nouvel actionnaire arrive à l’aéroport

 |   |  703  mots
L'aéroport pourrait accueillir plus de 100 000 passagers à l'année prochainement.
L'aéroport pourrait accueillir plus de 100 000 passagers à l'année prochainement. (Crédits : SAEML Air 12)
Lors d’un déplacement dans le département de l’Aveyron mardi 16 avril, la présidente de la Région Occitanie, Carole Delga, a annoncé que sa collectivité allait intégrer l’actionnariat de l’aéroport de Rodez. Indispensable pour ce territoire enclavé, l’infrastructure est confrontée aux difficultés économiques de certains de ses actionnaires historiques.

Ce n'est pas l'actionnaire de l'aéroport de Toulouse-Blagnac, Casil Europe, ou tout autre actionnaire chinois qui débarque mais bien le Conseil région d'Occitanie. Lors d'un déplacement à Rodez (Aveyron) le 16 avril, sa présidente, Carole Delga, a fait savoir que "son" institution allait devenir un actionnaire du syndicat mixte propriétaire de l'infrastructure aéroportuaire.

"Cette entrée au syndicat mixte, à hauteur de 15 %, fait suite à une demande formulée par le Département de l'Aveyron, mais c'est une décision en cohérence avec ce que nous faisons dans d'autres infrastructures aéroportuaires. Ainsi notre investissement annuel dans cet aéroport va passer de 150 000 euros à 400 000 euros", précise-t-on du côté de la Région.

Cette nouvelle participation devrait être officiellement entérinée en juillet. Mais jusqu'à présent, seulement trois entités se partageaient l'actionnariat du syndicat mixte propriétaire de l'aéroport de Rodez. Le Département en détenait 75 % et la présidence, l'Agglomération de Rodez 12,5 %, tout comme la Chambre de commerce et d'industrie (CCI) de l'Aveyron.

Un soulagement pour les collectivités locales

Même si cette décision de la Région est logique...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/04/2019 à 7:44 :
L'Aveyron enclave ! De loin plus dynamique que son voisin le Tarn.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :