Toulouse et Montpellier signent un accord de partenariat

 |   |  540  mots
Philippe Saurel et Jean-Luc Moudenc
Philippe Saurel et Jean-Luc Moudenc (Crédits : DR)
Adopté par les assemblées métropolitaines de Toulouse et Montpellier en décembre 2015, l'accord de partenariat entre les deux villes a été signé ce vendredi 29 janvier par Jean-Luc Moudenc et Philippe Saurel, les maires de Toulouse et Montpellier. Il pose les bases d'une coopération en matière de transport, de tourisme, d'enseignement supérieur et de recherche.

"La guerre entre Toulouse et Montpellier n'aura pas lieu", s'est réjouit Jean-Luc Moudenc, le président Les Républicains de Toulouse Métropole. Vendredi 29 janvier, les deux métropoles ont en effet signé un accord de partenariat économique et culturel, qui avait été voté par leurs assemblées respectives en décembre dernier.

"Cet accord fera date dans l'histoire de la décentralisation française car il conjure le risque de rivalité territoriale entre collectivités. Fondé sur la complémentarité et la solidarité, il répond aux exigences de nos concitoyens qui attendent de leurs décideurs une nouvelle façon de faire de la politique", a déclaré Jean-Luc Moudenc.

"Nous avons construit une relation unique en France, a ajouté Philippe Saurel, le président Divers Gauche de Montpellier Méditerranée Métropole. Nous défendrons chacun nos territoires respectifs mais nous avons plus intérêt à travailler ensemble qu'à faire la guerre. Nous construisons un territoire en coopération et en équilibre, pour être plus efficace avec moins d'argent public."

Équilibre, le mot était aussi dans les discours de la présidente de Région et du préfet de Région présents à la cérémonie.

"Ma présence témoigne de ma volonté que la Région soit le partenaire naturel des deux métropoles, a déclaré la socialiste Carole Delga. Après le temps de la confrontation démocratique, vient celui de la coopération. Nous devons travailler main dans la main pour faire face à la concurrence mondiale. Je serai la garante de l'équité territoriale."

Une cohésion sociale et territoriale qu'a également appelé de ses vœux Pascal Mailhos, le préfet de Région. "Nous avons deux défis, a-t-il rappelé. Le développement, la compétitivité et l'emploi, d'une part, et la cohésion sociale et territoriale, car notre région est à la fois l'une des plus dynamiques de France et la 2e la plus pauvre. Nous devons être attractifs et faire que cela profite à tous."

Coopération avec la Région

En termes de coopération avec la Région, l'accord signé ce vendredi propose la mise en place d'une conférence biannuelle associant le préfet de région, la présidente de Région et les présidents des métropoles. Ceux-ci ont rappelé leur volonté de participer "activement" à la définition des futurs schémas régionaux.

"La loi Notre inscrit un équilibre dans les compétences économiques entre la Région et les Métropoles. Nous y sommes très attachés. S'il est maintenu, nous pourrons travailler ensemble", a rappelé Jean-Luc Moudenc.

En premier chef, la question des transports et de la mobilité, et notamment le dossier de la LGV, sera l'une des thématiques importantes de la coopération métropolitaine. Celle-ci concernera également le développement économique, la promotion internationale, le tourisme, l'enseignement supérieur, la culture, le développement durable et l'aménagement urbain.

Amorcé dès 2014, le dialogue entre les deux villes va donc se renforcer. Les présidents de Métropole se réuniront régulièrement, tandis que les deux "ambassadeurs" Max Levita (Montpellier) et François Chollet (Toulouse) feront le point chaque trimestre.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/02/2016 à 14:55 :
En ESPERANT que cela ne restera PAS un voeux Pieu,pour l'instant c' est 1 Bonne Resolution,l'AVENIR nous le dira
a écrit le 30/01/2016 à 0:56 :
Et maintenant nous devons approfondir nos liens économiques et culturels,nos synergies,dans cette grande région,la seule comptant deux grandes agglomérations.
Toulouse et Montpellier ,les deux soeurs occitanes, vont enfin partager le même destin

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :