Fusion Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées : tout ce qui va (vraiment) changer

 |   |  2222  mots
Quelle sera la nouvelle identité de la grande région ?
Quelle sera la nouvelle identité de la grande région ? (Crédits : Rémi Benoit)
Le 1er janvier 2016, Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon ne formeront plus qu’une seule et même région, représentant 7,21 % du PIB français. Quelles conséquences pour les entreprises des deux territoires ? Quelles synergies à imaginer ? Quels nouveaux équilibres économiques ? Qui pour diriger la nouvelle région ? Enquête sur tout ce qui va (vraiment) changer.

Treize départements, 72 000 km2, 5,6 millions d'habitants et 7,21 % du PIB national. La nouvelle région qui naîtra le 1er janvier 2016 du rapprochement entre Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon sera un mastodonte. La fusion aura des conséquences directes sur les citoyens, le personnel politique et les agents territoriaux. Mais elle impactera également les entreprises, dont certaines voient aujourd'hui dans la création de cette super région une source d'opportunités.

Pourtant, les frontières du monde économique sont par essence éloignées de celles des institutions publiques.

"La territorialité est différente, analyse Philippe Robardey, président du Medef Midi-Pyrénées. Les entreprises sont ouvertes et internationalisées. Le marché des hommes politiques, c'est la circonscription. Celui des entreprises, c'est le monde."

Un avis partagé par Bernard Fourcade, président de la CCI Languedoc-Roussillon : "Les entreprises n'ont pas attendu la loi pour travailler un peu partout."

Une mutualisation attendue

Cependant, la fusion peut avoir des effets directs sur la vie des entreprises locales, comme l'analyse Alain Di Crescenzo, président de la CCI de Toulouse :"Si toutes les aides...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :