Interview Pierre Cohen. Le maire veut "associer les villes moyennes à la locomotive toulousaine"

Pierre Cohen a réuni ce jeudi 1er décembre les élus de Cahors, Albi, Castres, Mazamet, Montauban, Rodez, Carcassonne, Muret, Saint-Gaudens, Foix, Auch... Le maire de Toulouse a lancé avec eux le processus de Dialogue métropolitain, lieu d'échange sur les enjeux d'économie, d'innovation, d'infrastructures et de tourisme.
Pierre Cohen, président de la Communauté urbaine du Grand Toulouse
Pierre Cohen, président de la Communauté urbaine du Grand Toulouse

Pierre Cohen a réuni ce jeudi 1er décembre les élus de Cahors, Albi, Castres, Mazamet, Montauban, Rodez, Carcassonne, Muret, Saint-Gaudens, Foix, Auch... Le maire de Toulouse a lancé avec eux le processus de Dialogue métropolitain, lieu d'échange sur les enjeux d'économie, d'innovation, d'infrastructures et de tourisme.

Pourquoi une telle initiative ?
On a dépassé l'idée qu'en dehors de Paris, la France est un désert. Ce Dialogue métropolitain a beaucoup de sens et n'est pas qu'un élément de communication. Nous nous sommes rencontrés entre élus et nous avons confirmé notre souci de travailler ensemble. Le fait urbain est nécessaire et important. Notre rencontre s'est déroulée en présence de Martin Malvy car cette initiative ne doit pas se faire au détriment de la Région.

Quels sont les résultats de vos échanges entre élus ?

J'ai réuni une dizaine de villes moyennes de Midi-Pyrénées pour voir comment les "accrocher" à la locomotive toulousaine.Des ateliers ont eu lieu autour de trois thèmes : l'innovation et l'économie, les infrastructures et transports, le tourisme et la culture. Le tout dans une approche constructive entre élus.

Le Dialogue métropolitain devrait-il déboucher sur un Pôle métropolitain ?

Albi a été force de proposition pour construire un Pôle métropolitain. D'autres villes sont plutôt dans des recherches de Dialogue métropolitain. Se fédérer est un besoin. Mais nous pouvons nous contenter du cadre législatif déjà existant. Pour le moment, je suis favorable à poursuivre le travail dans le cadre du Dialogue métropolitain.

En attendant la création des Métropoles ?

Le Dialogue métropolitain n'implique pas pour Toulouse de renoncer au projet de statut de Métropole. Il faut attendre une réforme des collectivités territoriales qui donne naissance à une véritable métropole. Cette dernière serait une entité qui reçoit des compétences et qui dépasse l'intercommunalité. Elle prendrait la place de la communauté urbaine. En attendant, le Dialogue métropolitain permet de continuer à discuter ensemble, en gardant chacun ses compétences.

Jusqu'où pourrait aller la Métropole ?

La communauté urbaine pourrait devenir la Métropole. Je suis dans une approche pragmatique mais on sait qu'il peut y avoir un périmètre pertinent, comme celui du syndicat mixte du transport, par exemple. Mais cela ne pourrait pas aller jusqu'à Montauban ou Albi. Si on veut garder la notion de métropole, il faut garder la notion de continuité territoriale.

Propos recueillis par Hugues-Olivier Dumez

© Rémi Benoit

En savoir plus :

Durant l'atelier sur l'économie et l'innovation, le Dialogue métropolitain a souhaité aborder des compétences territoriales encore peu révélées : un pôle innovation et économie de la connaissance à Albi ; un pôle de compétitivité CancerBiosanté pour le Sicoval ; des niches économiques liées au patrimoine et à la gastronomie pour Cahors ; la chimie verte à Auch ; la gouvernance économique à Toulouse...

Lors du deuxième atelier sur les infrastructures, les élus ont abordé les réseaux numériques et l'homogénéisation de leur couverture.

Le troisième atelier portait sur le tourisme et la culture. Des projets ont porté sur les Arts circassiens et arts de la rue, le canal du midi, un label urbain...

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.