Régionales 2021 : l'EELV Antoine Maurice présente son plan pour une meilleure qualité de l'air en Occitanie

 |  | 823 mots
Lecture 5 min.
Tête de liste EELV aux élections régionales en Occitanie, Antoine Maurice veut que les entreprises et les exploitations agricoles agissent pour une meilleure qualité de l'air.
Tête de liste EELV aux élections régionales en Occitanie, Antoine Maurice veut que les entreprises et les exploitations agricoles agissent pour une meilleure qualité de l'air. (Crédits : Rémi Benoit)
La tête de liste d'Europe Écologie Les Verts pour les élections régionales en Occitanie a présenté, jeudi 28 janvier, son plan régional pour une meilleure qualité de l'air. Dans celui-ci, le candidat propose notamment de mettre à contribution les entreprises en leur accordant des aides financières à partir de critères environnementaux, tout comme il ambitionne l'instauration de "contrats agricoles zéro phyto" pour accompagner les exploitations. Par ailleurs, il propose de mettre fin au soutien à des nouveaux projets autoroutiers, comme Toulouse-Castres, afin de créer "des incitations financières" au covoiturage et à l'intermodalité. Les détails.

Si certains potentiels candidats, chefs de file ou élus locaux, jugent, au regard du contexte sanitaire actuel, "prématuré" voire "maladroit" le lancement de la campagne de l'écologiste Antoine Maurice en Occitanie, le principal intéressé quant à lui ne se démonte pas. "Au contraire, la crise vient éclaircir plusieurs problèmes majeurs (...) C'est l'occasion de re-globaliser l'enjeu sanitaire, sujet sur lequel le conseil régional a des  leviers d'action", explique à La Tribune l'élu d'opposition aux conseils municipal et métropolitain de Toulouse.

Celui qui est aussi la tête de liste désignée d'Europe Écologie Les Verts pour l'Occitanie, à l'occasion des prochaines élections régionales, a ainsi présenté jeudi 28 janvier son plan régional pour une meilleure qualité de l'air. "Aujourd'hui, la pollution provoque la mort prématurée de 48.000 Français chaque année. Si nous n'avons pas les chiffres pour l'Occitanie, en revanche nous savons que 540.000 personnes sont exposées dans notre région à un taux de particules fines supérieur aux...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :