Régionales 2021 : en Occitanie, Antoine Maurice devrait mener la liste EELV

 |  | 901 mots
Lecture 5 min.
Les ambitions aux élections régionales en Occitanie de l'écologiste Antoine Maurice créent des tensions au sein d'Archipel Citoyen.
Les ambitions aux élections régionales en Occitanie de l'écologiste Antoine Maurice créent des tensions au sein d'Archipel Citoyen. (Crédits : Rémi Benoit)
Après un vote des militants d'Europe Écologie Les Verts (EELV), le Toulousain Antoine Maurice devrait mener la liste de son parti aux prochaines élections régionales en Occitanie, en mars 2021. Seulement, cette nomination provoque des remous en interne au sein du collectif Archipel Citoyen (dont il a été le chef de file aux dernières élections municipales) qui n'arrive toujours pas à créer un groupe d'opposition à la Métropole. Par ailleurs, des questions se posent sur la potentielle stratégie politique que peut adopter Antoine Maurice face à Carole Delga, la présidente socialiste sortante du conseil régional, qui l'a timidement soutenue dans la course au Capitole.

Un nouveau départ, pour une issue différente ? Battu fin juin par le Républicain Jean-Luc Moudenc, au second tour des élections municipales de Toulouse en obtenant un peu plus de 48% des suffrages, l'écologiste Antoine Maurice repart pour un nouveau combat électoral.

Lire aussi : Municipales : Jean-Luc Moudenc conserve son écharpe de maire de Toulouse

À l'issue d'une consultation et d'un vote des militants d'Europe Écologie Les Verts (EELV) en Occitanie, samedi 3 octobre, le chef de file d'Archipel Citoyen a été désigné pour mener la liste de son parti aux prochaines élections régionales, qui doivent avoir lieu en mars 2021.

Dans cette nouvelle quête à l'investiture, le conseiller d'opposition municipal et métropolitain était opposé à l'actuel vice-président du conseil régional d'Occitanie et originaire d'Albi, Guillaume Cros. Mais ce dernier n'a obtenu que 34,8% des voix, contre 59,5% en faveur d'Antoine Maurice.

Seulement, EELV a décidé au niveau national de proposer autant de têtes de liste femmes que hommes à ces prochaines élections locales. Par conséquent, il formera un binôme...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :