Municipales : une campagne rythmée par le coût du logement ? (3/4)

 |   |  1126  mots
Entre 2018 et 2019, les prix des biens immobiliers neufs ont grimpé de 5 % à Toulouse.
Entre 2018 et 2019, les prix des biens immobiliers neufs ont grimpé de 5 % à Toulouse. (Crédits : ON / Rémi Benoit)
Depuis quelques trimestres, Toulouse enregistre, tout à la fois, une hausse des prix du mètre carré à l’achat et une augmentation des loyers. Une situation qui monopolise l’attention des candidats au Capitole.

Le constat est sans appel dans la Ville rose. S'y loger devient de plus en plus cher, d'après une tendance analysée ces dernières années. Pour preuve, dans son récent rapport annuel, l'Observatoire des loyers toulousains fait savoir qu'à la location le prix du mètre carré atteint 11,8 euros hors charges en 2018, contre 10,9 euros en 2013. En intégrant la périphérie, le loyer médian retombe à 11,1 euroscontre 10,3 euros cinq ans en arrière. Même si Toulouse reste parmi les grandes villes les moins chères de France, le maire sortant, Jean-Luc Moudenc, a été alerté par cette situation et a mis en place une commission de travail pour envisager l'instauration de l'encadrement des loyers, comme le permet la loi Élan.

Jusqu'à présent, l'élu se refusait catégoriquement à envisager cette hypothèse, craignant de faire fuir les investisseurs immobiliers. Alors que cette commission doit rendre ses conclusions prochainement, l'opposition crie à l'opportunisme politique en raison de l'approche des élections municipales. Néanmoins, ce projet d'encadrement des loyers est porté unanimement par tous les candidats de gauche pour ce prochain scrutin, aussi bien par Nadia Pellefigue (UNE-PS-PRG-PC),...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/12/2019 à 9:01 :
Le logement devrait être soustrait à la spéculation financière car bien trop vital pour les productifs et le pouvoir d'achat.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :