Municipales : Antoine Maurice tête de liste d'Archipel Citoyen

 |   |  876  mots
Le conseiller municipal et métropolitain d'opposition EELV, Antoine Maurice, a été désigné tête de liste d'Archipel Citoyen pour les municipales à Toulouse.
Le conseiller municipal et métropolitain d'opposition EELV, Antoine Maurice, a été désigné tête de liste d'Archipel Citoyen pour les municipales à Toulouse. (Crédits : Rémi Benoit)
Le militant d'Europe-Écologie Les Verts Antoine Maurice a été désigné dimanche 17 novembre tête de liste du mouvement Archipel Citoyen. Au lendemain de cette nomination, il a été présenté à la presse et a annoncé ses intentions pour la ville de Toulouse. Néanmoins, cette nomination ne ferait pas l'unanimité dans les rangs du mouvement citoyen toulousain.

C'est l'aboutissement d'un marathon démocratique et innovant ! Après diverses étapes de désignation et une journée de "10 heures de discussions" dimanche 17 novembre, selon Maxime Le Texier, le mouvement Archipel Citoyen dont il en est le fondateur a désigné le militant et élu Europe Écologie Les Verts Antoine Maurice pour mener la liste du mouvement dans le cadre des élections municipales à Toulouse, en mars 2020. Quelques semaines plus tôt, EELV menaçait de quitter la démarche face à divers dysfonctionnements observés au sein d'Archipel Citoyen.

Lire aussi : Municipales : Archipel Citoyen dévoilera sa tête de liste le 15 novembre

"C'est la première fois qu'une tête de liste se présente sans s'être autoproclamée comme telle. Avec notre liste de rassemblement (qui regroupe notamment des citoyens, LFI, EELV, Place Publique, Toulouse Idées Neuves, ndlr), nous souhaitons proposer une alternative à la politique menée par Jean-Luc Moudenc en proposant une autre manière de faire de la politique. Nous n'allons pas établir une liste de courses et de promesses que nous ne serons pas capable de respecter mais nous allons proposer des mesures co-construites avec les Toulousains", explique Antoine Maurice.

Ainsi, les premières mesures qui seront présentées au cours du mois de décembre devront se baser sur les trois piliers du mouvement Archipel Citoyen : démocratie, transition écologique et justice sociale. Malgré tout, quelques idées sont déjà sur la table comme la constitution d'assemblées citoyennes décisionnaires sur certains thèmes après l'élection, pour prendre des mesures qui seront votées telles quelles par le conseil municipal. Les colistiers d'Archipel Citoyen ont fait savoir que le président de Toulouse Métropole ne serait pas le maire de Toulouse.

"Nous travaillons actuellement sur l'élaboration d'un site internet sur lequel nous afficherons nos propositions, qui pourront être jugées et évaluées par les citoyens. Ces derniers pourront également y proposer leurs préconisations afin de créer un débat et d'aboutir à des solutions qui répondent aux problèmes des Toulousains", ajoute Romain Cujives, l'ancien membre du PS, à la tête du mouvement Toulouse Idées Neuves et désormais porte-parole d'Archipel Citoyen tout en étant colistier.

Une première défection dans les rangs d'Archipel Citoyen

Désormais, ce sera le rôle d'Antoine Maurice, associé à sept porte-paroles de porter leurs futures mesures sur la place publique. Néanmoins, cette nomination occasionne quelques remous en interne. Selon France 3, Jean-Christophe Sellin, conseiller régional du Parti de Gauche et proche de La France Insoumise, quitte la liste d'Archipel Citoyen au lendemain de la nomination du conseiller municipal et métropolitain EELV à sa tête car "la liste Archipel est une liste EELV".

Antoine Maurice tête de liste Archipel

Antoine Maurice entouré des sept porte-paroles du mouvement (Crédits : Rémi Benoit).

"Il n'y a pas de force avantageuse des écologistes au sein du mouvement", tient à souligner Claire Dujardin, une autre porte-parole. "Ce n'est pas un représentant d'EELV qui a été désigné mais Antoine Maurice avec son parcours et son expérience", ajoute Caroline Honvault, également porte-parole.

Par ailleurs, il n'est pas impossible que de nouvelles forces s'associent à la démarche citoyenne portée par Antoine Maurice. Pour ne citer que lui, l'ancien maire de Toulouse Pierre Cohen espère toujours un rassemblement des forces de gauche avant le premier tour grâce à sa candidature.

"Pas de raison que ma désignation soit remise en cause par des accords d'appareil"

Mais du côté d'Archipel Citoyen, il semblerait qu'un rassemblement après le premier tour soit privilégié.

"Nous discutons depuis très longtemps avec les membres de Génération-S et Pierre Cohen. Aujourd'hui, tout est ouvert. Nous avons conscient d'être en charge d'une responsabilité à l'égard des Toulousains. Avec les autres forces de gauche, nous avons un ennemi commun en la personne de Jean-Luc Moudenc et sa politique mortifère pour les Toulousains. Nous allons clairement continuer à discuter entre-nous. Mais pour Archipel Citoyen, nous tenons notre ligne directrice et désormais une nouvelle étape s'ouvre à nous, à savoir se mettre en ordre de baille pour battre le maire sortant", réagit Maxime Le Texier à la main tendue par l'ancien maire de Toulouse quelques jours plus tôt.

Pour ce qui est de la tête de liste, Antoine Maurice, les choses sont plus claires et il compte bien aller au bout de la mission qui lui a été confiée.

"Nous entendons les appels au rassemblement mais le rassemblement c'est déjà Archipel Citoyen, au sein duquel nous sommes parvenus à réunir plusieurs forces partisanes différentes et des citoyens. Le choix de ma candidature est de faire le pont entre toutes ces forces en dépassant nos étiquettes et aller ensemble dans la même direction. Il n'y a pas de raison que ma désignation soit remise en cause par des accords d'appareil que nous avons rejeté", lance l'élu municipal d'opposition.

Après avoir désigné son chef de file, les autres positions de la liste seront déterminées dans la quinzaine de jours à venir après la tenue d'une réunion avec les 70 colistiers.

Lire aussi : Municipales : Archipel Citoyen veut instaurer "la démocratie permanente" à Toulouse

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/11/2019 à 14:55 :
Donc si j'ai bien compris, ils ont fait une primaire en plus compliquée. Et en quoi c'est nouveau ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :