Régionales : les transports, enjeu majeur de la campagne

 |   |  631  mots
Carole Delga (PS), Philippe Saurel (SE), Gérard Onesta (EELV), Dominique Reynié (LR) et Louis Aliot (FN).
Carole Delga (PS), Philippe Saurel (SE), Gérard Onesta (EELV), Dominique Reynié (LR) et Louis Aliot (FN). (Crédits : Rémi Benoit)
Faut-il subventionner davantage le train ou le transport routier ? Où trouver l'argent nécessaire pour financer ces projets colossaux, estimés en millions voire en milliards d'euros ? Le transport, compétence régionale, est l'un des thèmes les plus clivants de cette campagne des régionales en Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées. Tour d'horizon des prises de position des cinq principaux candidats.

En Midi-Pyrénées comme en Languedoc-Roussillon, les transports représentent le 2e poste du budget du Conseil régional. Depuis 2007, la région Midi-Pyrénées a ainsi engagé 820 millions d'euros pour financer la rénovation et le développement des trains régionaux. À cette somme , il faut ajouter les 700 millions d'euros prévus pour financer la ligne à grande vitesse entre Bordeaux et Toulouse. Sans compter les tarifs préférentiels décidés par les exécutifs régionaux à l'image du TER à 1 euro en Languedoc-Roussillon. À quelques jours du premier tour des élections régionales, cette politique de transports divise les candidats.

Comment financer les transports ?

Lors du débat organisé par La Tribune-Objectif News le 10 novembre dernier, le chef de file Les Républicains Dominique Reynié a notamment fustigé :

"Seuls 7% des habitants de la Région utilisent le train pour les trajets domicile-travail. Le SNCF ne fond pas les plombs car le contribuable abonde. La question est de savoir comment financer de manière durable un transport comme le rail, alors même que beaucoup de déficits publics sont aspirées par un tel mode de transport".

Lors du débat, la candidate socialiste Carole Delga a...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :