Toulouse Smart City : Bertrand Serp répond aux critiques de l'opposition

 |   |  535  mots
Bertrand Serp, vice-président de Toulouse Métropole en charge de l’Économie numérique, de l’innovation et de la robotique
Bertrand Serp, vice-président de Toulouse Métropole en charge de l’Économie numérique, de l’innovation et de la robotique
Bertrand Serp, vice-président de Toulouse Métropole en charge de l’Économie numérique à Toulouse, réagit aux critiques émises par les socialistes sur la démarche Smart City initiée par la métropole. Ces derniers dénonçaient dans un article de La Tribune Toulouse une démarche "vide de sens" et un "coup de com". Voici sa réponse.

Bertrand Serp souhaite apporter "des précisions" suite à l'article La Smart City version Jean-Luc Moudenc : pourquoi l'opposition municipale n'y croit pas publié hier, jeudi 24 mars, sur La Tribune Toulouse. Vice-président de Toulouse Métropole en charge de l'Économie numérique, de l'innovation et de la robotique, il conteste les critiques émises par l'ancienne équipe municipale socialiste.

Pierre Cohen, Isabelle Hardy et Romain Cujives (qui siègent désormais dans l'opposition) reprochent notamment à la démarche Smart City d'avoir été menée "sans concertation". Ils critiquent également le déménagement de La Cantine Numérique au Quai des Savoirs "qui n'est pas un lieu d'accueil de pépinières d'entreprises" selon eux.

Voici la réponse de Bertrand Serp :

"Tout d'abord, Toulouse est la seule ville en France à avoir un schéma directeur Smart City réalisé en co-construction avec les citoyens. Ce schéma que nous avons voulu ambitieux résilient et évolutif a été unanimement reconnu par tous les acteurs du secteur comme original, notamment par Carlos Moreno, spécialiste reconnu et autorité en matière de Smart City.

Contrairement à ce qui est affirmé par l'opposition, notre schéma et notre...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :