Budget de la ville de Toulouse, ce qu'en pense l'ancien adjoint aux Finances, Joël Carreiras

 |   |  584  mots
Joël Carreiras, élu PS d'opposition à la mairie de Toulouse, ancien adjoint aux Finances
Joël Carreiras, élu PS d'opposition à la mairie de Toulouse, ancien adjoint aux Finances (Crédits : Rémi Benoit)
La Mairie de Toulouse prépare actuellement le budget 2015 de la ville, qui sera voté en conseil municipal le 10 avril prochain. La semaine dernière, l’adjoint aux Finances de Jean-Luc Moudenc, l’UMP Sacha Briand, a durement attaqué la précédente municipalité sur sa gestion des deniers publics et affirmé que la baisse des dotations de l’État rendait l’élaboration du budget "difficile". Le socialiste Joël Carreiras, ancien adjoint en charge des Finances, attend des propositions. Interview.

Sacha Briand met notamment en avant la baisse des dotations de l'État pour expliquer la difficile élaboration du budget 2015. Qu'auriez-vous fait à sa place ?
La baisse des dotations de l'État rend en effet l'élaboration du budget difficile. Cela aurait été tout aussi difficile pour nous si nous avions gagné les municipales. Mais, là où Sacha Briand se trompe, c'est quand il dit que nous aurions continué à dépenser autant. C'est faux. J'ai été le premier, bien avant lui, à alerter sur la baisse des dotations nationales. Il n'aurait pas été question pour nous de poursuivre la même stratégie financière qu'au cours du premier mandat, durant lequel nous avons utiliser l'épargne pour financer l'investissement.

Justement, il vous accuse d'avoir dilapidé l'épargne de la Ville lorsque vous étiez aux responsabilités...
C'est une question d'interprétation. Nous avons décidé d'utiliser les ressources disponibles pour maintenir le niveau d'investissement. Quand nous sommes arrivés au Capitole, il y avait un excédent important de 140 M€. Cet argent dormait, car nous n'avons pas le droit de le placer. Cet argent était celui de nos impôts, celui des Toulousains ! Si vous avez trop d'excédent, c'est que soit vous n'investissez pas assez, soit vous prélevez trop d'impôts ! Nous avons mobilisé cet excédent ainsi que l'épargne (différence entre recettes et dépenses) pour maintenir le niveau de services publics, sans augmenter les impôts. Sacha Briand adore montrer la courbe de la baisse de l'épargne, mais il ne montre pas celle la stabilisation des impôts.

Sacha Briand pointe aussi le recours à l'emprunt.
Nous avons commencé à emprunter en 2013 et nous avons toujours assumé qu'il fallait emprunter pour financer l'investissement. Toutes les grandes villes le font. Alain Juppé, à Bordeaux, le fait. Est-ce qu'Alain Juppé gère mal sa ville ? Il faudrait le demander à Jean-Luc Moudenc. Par ailleurs, il faut comprendre que, quand on crée une crèche, on crée du personnel, et cela a un coût. Fallait-il augmenter les impôts?

Si vous étiez dans la majorité actuellement, que préconiseriez-vous pour le budget 2015 ?
Je pense qu'il faut sortir du cycle précédent et financer l'investissement par l'emprunt. Les taux sont très bas, il faut en profiter. Ce qui va être difficile, c'est de reconstituer l'épargne, dont la baisse est liée à la diminution des recettes (notamment des dotations de l'État) et à l'augmentation des dépenses.

Il faut donc sabrer dans les dépenses ?
Il faut regarder là où le service est impératif et définir des axes prioritaires. Je pense que le débat sur le financement du projet de Jean-Luc Moudenc a été insuffisamment débattu pendant la campagne. De notre côté, nous avons pris soin de ne pas promettre une troisième ligne de métro. Aujourd'hui, nous n'avons aucune assurance sur les financements des mesures de Jean-Luc Moudenc. La Mairie embauche des effectifs de police. Pourquoi pas. Personnellement, je pense que l'éducation et la petite enfance sont le cœur de la compétence de la Ville. La sécurité peut être gérée par l'État. Nous allons voir quels choix fera la majorité.

Il y a t-il d'autres pistes pour limiter les dépenses ?
Oui, peut-être le transfert de certains équipements et investissements à Toulouse Métropole. Cela dépend de l'objectif d'épargne que se donne la majorité. J'attends de voir quelles seront les propositions faites avant le 10 avril.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :