Coupe d'Europe de rugby : À Toulouse, les bars et restaurants réacquièrent l’ouverture jusqu’à 21 h samedi

La préfecture de Haute-Garonne avait ordonné la fermeture des terrasses dès 19 heures samedi, lors de la finale de la Coupe d'Europe de rugby qui opposera le Stade Toulousain à la Rochelle. Une décision qui ne passait pas auprès des gérants de bars et restaurants, qui ont donc décidé de déposer un recours auprès du tribunal administratif pour faire annuler l'arrêté préfectoral. Il a finalement été suspendu en partie pour maintenir l’ouverture des terrasses et la vente d’alcool dans les commerces.

5 mn

Les organisation syndicales ont déposé un recours en référé auprès du tribunal administratif de Toulouse pour faire annuler l'arrêté préfectoral les obligeant à fermer leurs terrasses à 19 heures le 22 mai.
Les organisation syndicales ont déposé un recours en référé auprès du tribunal administratif de Toulouse pour faire annuler l'arrêté préfectoral les obligeant à fermer leurs terrasses à 19 heures le 22 mai. (Crédits : Rémi Benoit)

Article mis à jour à 21 heures.

Pas de coup de sifflet final aux abords des terrasses toulousaines. C'était pourtant le souhait voulu par Etienne Guyot, le préfet de la région Occitanie, alors que se tiendra samedi 22 mai la finale de la Coupe d'Europe de Rugby qui opposera le Stade Toulousain au Stade Rochelais en Angleterre, dès 17h45. À la suite d'un arrêté préfectoral, les bars et restaurants situés dans l'hypercentre de la Ville rose devaient initialement fermer leurs terrasses dès 19 h au lieu de 21 h, comme le veux le protocole de déconfinement progressif.

Ces décisions ont été motivées par la lutte contre la propagation de la Covid-19 selon la préfecture. Dans la ville de Toulouse, le taux d'incidence était effectivement de 136,8 pour 100 000 habitants (toute classe d'âge) et de 159,6 pour les 20-30 ans, le 19 mai. Malgré ça, cette volonté est très mal passée auprès des gérants de bars et restaurants qui viennent de tout juste de rouvrir leurs terrasses.

Une finale de coupe d'Europe c'est un rendez-vous incontournable, donc il vaux mieux qu'elle soit regardée dans les restaurants qui pratiquent la distanciation physique, l'obligation du masque et qui veille au respect de la jauge de six personnes, plutôt que de laisser la porte ouverte à des rassemblements en famille ou entre amis de 20, 30, 50 personnes. C'est cela finalement qui va être regrettable. C'est malheureusement encore une fois la restauration et les cafetiers qui vont trinquer par rapport à cette mesure.

Chaouki Asfouri, délégué régional du GNI Occitanie

Les organisations syndicales attaquent la préfecture en justice

cartefermeturebarsrestos

Le périmètre dans lequel les terrasses des bars et restaurants devaient fermer dès 19 heures, samedi 22 mai (Crédits : Préfecture de Haute-Garonne).

Un recours a donc été déposé le 20 mai à 23 heures auprès du tribunal administratif de Toulouse par la CPME Occitanie, la fédération des associations de commerçants de Toulouse et le syndicat des restaurateurs et cafetiers GNI Occitanie. Ils espéraient ainsi faire annuler la décision du préfet. Dans un communiqué commun, ils ont expliqué leur décision.

Dans une logique de protection des intérêts de nos professionnels nous déposons une requête en référé. L'opportunité extraordinaire pour nos professionnels de retrouver une activité significative se voit attentée par de nouvelles mesures restrictives, annoncées moins de 72h avant leurs mises en application. [...] Nos cafetiers et restaurateurs [...] n'accepteront plus désormais d'être la variable d'ajustement à un maintien de l'ordre, probablement plus difficile mais certainement peu opérant.

Communiqué commun de la CPME, le GNI et la FÉDÉ Occitanie.

Contacté la veille par La Tribune, Yvo Danaf, le président de l'Umih 31 (syndicat de l'union des métiers et de la restauration et de l'hôtellerie) partageait aussi un sentiment d'injustice.

Si à chaque fois qu'il y a une manifestation comme celle-là, on s'amuse à fermer les bars et les restaurants parce qu'on a peur de débordements, alors autant annuler toutes les manifestations sportives. Cette décision va nous priver d'une partie de notre recette parce que notre administration ne sait pas faire son boulot de tenir les gens quand ils font la fête. C'est une grosse perte. Et encore une fois, nous n'y sommes pour rien. Nous n'allons pas fermer les restaurants à chaque match, de peur à ce que cela déborde. Je ne comprends pas, on croit vivre sur une autre planète.

Yvo Danaf, président de l'Umih 31

Le Préfet annonce la suspension partielle de l'arrêté préfectoral par le tribunal

La décision du tribunal a été connue dans la soirée du vendredi 21 mai, alors que l'audience s'est déroulée à la dernière minute à 15h30 ce 21 mai. L'arrêté de la préfecture est en partie annulé pour permettre le maintien de l'ouverture des terrasses jusqu'à 21 heures.

J'en appelle à la responsabilité de chacune de chacun. La finale 2021 de la coupe d'Europe de rugby est événement sportif majeur qui ne doit pas avoir pour conséquence une flambée de l'épidémie de COVID. C'est le comportement individuel et collectif de chacun qui est en jeu.

Étienne Guyot, préfet de la région Occitanie, préfet de la Haute-Garonne

L'interdiction de vente de boissons alcoolisées à partir de 19 h a également été annulée par le tribunal administratif de Toulouse.

À noter que les autres mesures n'ont pas été abrogées. Parmi elles, l'interdiction d'accès à la place du Capitole et à la place Saint-Pierre à l'aide de renforts policiers et l'interdiction de retransmettre le match sur écrans.

5 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.