Noël : quel coût pour la mairie de Toulouse ?

 |   |  909  mots
500 candidatures ont été reçus pour occuper l'un des 123 chalets du marché de Noël 2017 de Toulouse.
500 candidatures ont été reçus pour occuper l'un des 123 chalets du marché de Noël 2017 de Toulouse. (Crédits : Mairie de Toulouse)
Le marché de Noël, les illuminations du centre-ville, et les animations associées à cette période de fête de fin d’année attirent tous les ans des dizaines de milliers de personnes dans la Ville rose. Pour être à la hauteur cette année encore, la municipalité de Toulouse a investi près d'un million d'euros.

Les fêtes de Noël sont pour toutes les municipalités l'occasion d'embellir leur territoire. Ainsi, certaines font le choix du marché de Noël, d'autres installent seulement des illuminations, pendant que les autres organisent des animations à destination des petits et grands... La ville de Toulouse elle, a fait le choix du pack complet, 4e ville de France oblige.

Le marché de Noël sur la place du Capitole a ouvert ses 123 chalets blancs vendredi 24 novembre et les fermera mardi 26 décembre. À chaque édition, les commerçants s'arrachent ces emplacements répartis sur 3 350 m2 pour venir y proposer leurs produits.

"C'est une véritable aubaine pour les acteurs économiques de Toulouse avec un marché qui attire plus de 300 000 visiteurs chaque année", estime Jean-Jacques Bolzan, adjoint au maire de Toulouse en charge de la coordination des politiques commerciale et artisanale.

Dès le mois de mars, les candidats peuvent adresser leur dossier de candidature à ICR Expo, l'exploitant du marché de Noël toulousain. Pour cette 18ème édition de l'événement, "nous avons reçu plus de 500 candidatures que nous avons départagé lors de deux commissions, en mai et septembre, avec la mairie, l'exploitant et la CCI. Cette année, nous avons renouvelé 20 % des chalets, en mettant moins de restauration et plus de décoration", ajoute l'élu local. Une réponse face aux critiques émises depuis plusieurs années par les Toulousains devant la multiplication des chalets "restaurants".

Petite innovation pour cette année 2017, les organisateurs mettent à disposition quatre chalets qui seront réservés à 63 jeunes créateurs et artisans qui s'y succéderont tous les deux jours. Pour les 119 autres chalets, l'addition est salée.

"Il faut compter entre 5 640 et 8 640 euros par exposant pour toute la durée du marché, selon la taille du chalet, qui va de 3 à 6 m2".

Est-ce qu'une partie des loyers des exposants est reversée à la mairie de Toulouse ? Quelle somme verse ICR Expo comme droit de place à la municipalité pour occuper la place du Capitole pendant plus d'un mois ? "Ce que je peux vous dire, c'est que le marché de Noël ne coûte rien à la mairie, il lui fait même gagner de l'argent", assure Jean-Jacques Bolzan.

En effet, l'exploitant ICR-Expo verse chaque année à la mairie de Toulouse une redevance de 20 000 euros pour le marché de Noël et la manifestation de la patinoire pendant les vacances scolaires d'hiver au mois de février, dont il est aussi organisateur. Il faut ajouter à cela les droits de place relatifs à l'occupation du domaine public encaissés par la Ville auprès des exposants du marché, une somme qui était de 33400€ pour l'année 2016.

Une quarantaine d'exposants au marché de Noël artisanal et solidaire

Autre ambiance, autre ambition. La mairie de Toulouse organise en collaboration avec l'association Alternatif, le marché de Noël artisanal et solidaire qui se tiendra sur les allées Jules Guesde du 9 au 24 décembre. Ce sera la 8e édition d'un marché qui a attiré plus de 20 000 personnes en 2016 avec 35 exposants.

"Ce marché n'a rien à voir avec celui de la place du Capitole. Les stands sont beaucoup moins chers et les exposants sont des artisans, des associations, des coopératives, des entreprises qui proposent des produits qui promeuvent des démarches responsables, tant au plan humain que par le choix des matériaux qu'elles utilisent. Nous sommes dans une démarche d'économie sociale et solidaire", détaille Nicole Miquel-Belaud, adjointe au maire de Toulouse en charge de l'économie sociale et solidaire.

marché de noel solidaire

Le marché de Noël artisanal et solidaire de Toulouse. / Mairie de Toulouse

En plus de donner du sens aux cadeaux des acheteurs, "l'objectif de ce marché artisanal et solidaire est de récupérer des fonds avec les droits de place versés par les exposants qui sont de quelques centaines d'euros seulement. Puis les réinvestir l'année suivante dans les illuminations qui coûtent chères et divers équipements pour ce marché", ajoute Nicole Miquel-Belaud. Pour son édition 2017, cet événement accueillera 40 exposants.

700 000 euros d'illumination

En effet, pour une ville comme Toulouse, la ligne de dépenses pour les illuminations de Noël représente une somme conséquente.

"En 2017, le budget illuminations représente 700 000 euros pour la mairie, un budget constant depuis 2015 et le changement de municipalité. Nous faisons mieux et plus, car nous illuminons des quartiers qui ne l'étaient pas auparavant comme les Carmes, les places Saint-Georges et Wilson, avec un budget moindre. Sous la précédente majorité, le budget était de 850 000 euros. Un budget que nous avons réussi à réduire en internalisant certaines activités qui étaient réalisées par des entreprises privées auparavant et grâce à la relance de certains marchés publics", justifie Emilion Esnault, adjoint au maire de Toulouse en charge des éclairages publics.

Ainsi, 700 motifs, 15 kilomètres de guirlandes et les 800 mètres du plafond lumineux de la rue Alsace-Lorraine (plus long de France selon la ville), vont éclairer les rues de Toulouse du 9 décembre 2017 au 15 janvier 2018. Ce qui représente 600 heures d'allumage pour une consommation électrique de 5000 euros d'après les chiffres communiqués par le Capitole. À noter que les animations (spectacles, studio du Père Noël, concerts, etc.) représentent elles, un foyer de dépenses à hauteur de 240 000 euros cette année.

La facture totale de Noël pour la mairie de Toulouse devrait donc avoisiner le million d'euros en cette année 2017.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :