Georges Méric fait du prolongement de la ligne B "un préalable à la coopération du conseil départemental à Tisséo"

 |   |  104  mots
Georges Méric a succédé à Pierre Izard à la tête du Département de Haut-Garonne
Georges Méric a succédé à Pierre Izard à la tête du Département de Haut-Garonne (Crédits : Rémi Benoit)
Georges Méric, président du Conseil général de la Haute-Garonne, réalise un rapide bilan de ses premières semaines passées à la tête du conseil départemental, avant d'évoquer les sujets d'actualités concernant la Haute-Garonne.

Georges Méric a succédé en mars dernier à Pierre Izard à la tête du Département de Haute-Garonne. L'actuel président socialiste parle d'une "continuité politique, mais d'une innovation dans la pratique, notamment au niveau de la gestion des services avec plus de dialogue et de partage". Georges Méric commente également des sujets d'actualités pour le département comme le prolongement de la ligne B du métro toulousain et le rachat des parts de l'État de l'aéroport Toulouse-Blagnac, dont il veut "contrôler le devenir". Il évoque enfin l'accès au très haut débit en Haute-Garonne.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/05/2015 à 14:14 :
Je considérais que le prolongement de la ligne B vers Labège n'était pas adapté avec le métro car la constance du nombre de voyageurs n'était pas certaine du matin au soir et pour chaque jour de la semaine.
Mais monsieur Moudenc a fait un faux pas lors des élections départementales et cela a commencé plusieurs mois avant ces élections et même avant les précédentes..
L'esbroufe ne plait pas aux gens du moins au bout d'un certain temps.
De ce fait le conseil général est en droit de demander ce qui a été étudié depuis une dizaine d'années. Il doit améliorer le réseau d'autobus départemental, ce qui lui donne toute légitimité pour donner son avis sur les transports en commun même urbains.
a écrit le 26/05/2015 à 18:08 :
Tout d'abord qu'il acte les 40 M restants sur les 80 ,ensuite qu'il programme le contrat d'axe 10 (cd 16 ) et enfin ce qui va rester à payer sur le dépassement de la facture (plus de 400 M réactualisé ) ,ce que ne pourra pas payer le SICOVAL plus le différentiel du fonds de compensation de la TVA et aprés il pourra à nouveau revenir dans TISSEO et entre temps qu'il demande aux METROPOLITAINS (metropole Toulouse ) ce qu'ils pensent du PLB et quand il aura sa réponse je pense que son mandat sera terminé
Cordialement

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :