Evotec, Poult, départementales : les infos qu’il ne fallait pas rater cette semaine

 |   |  499  mots
Le PDG d'Evotec compte recruter 20 chercheurs sur le site de Sanofi à Toulouse.
Le PDG d'Evotec compte recruter 20 chercheurs sur le site de Sanofi à Toulouse. (Crédits : ON / Rémi Benoit)
Vous n'avez pas suivi toute l'actu cette semaine ? Le vendredi, c'est l'occasion de revenir sur les faits marquants de la semaine, à Toulouse et en Midi-Pyrénées. (Re)découvrez les entreprises et les décideurs qui ont marqué l'actualité du 30 mars au 3 avril.

Suite et fin des élections départementales

À l'issue du second tour des élections départementales du 29 mars dernier, la majorité des départements de Midi-Pyrénées reste dans le giron de la gauche.

Coup de théâtre au Conseil départemental du Tarn-et-Garonne, où le PRG Jean-Michel Baylet a retiré la candidature à sa propre succession le jeudi 2 avril. C'est le maire divers gauche de Dunes, Christian Astruc, qui a été élu président du département, avec 18 voix contre 12 pour Marie-Claude Nègre, la maire de Campsas.

En Haute-Garonne, après 27 années de gouvernance, Pierre Izard passe le témoin au socialiste Georges Méric. Celui-ci compte s'attaquer en premier au dossier du prolongement de la ligne B du métro.

Hausse des impôts

Les impôts vont augmenter à Toulouse. Face à une situation proche du "dépôt de bilan", Jean-Luc Moudenc, le maire de Toulouse, a fait le choix d'une augmentation de la fiscalité. L'élu a assuré le 2 avril que des mesures d'économie seront prises à Toulouse comme à Toulouse Métropole.

Le "cri d'alarme" du Medef

Pierre Gattaz, le président national du Medef, a poussé un "cri d'alarme extraordinaire" lors de son passage le 2 avril à Toulouse à l'occasion de la 5ème édition de la Grande tribune du Medef 31. Il a appelé le gouvernement à aller "jusqu'au bout" du Pacte de responsabilité et à faire confiance à l'entreprise.

En justice

Après 48 heures de garde à vue, Gérard Trémège, le maire UMP de Tarbes, a été mis en examen jeudi 2 avril pour favoritisme, prise illégale d'intérêt et recel d'influence passive. 9 personnes ont été inculpées dans cette affaire. L'élu a annoncé son intention de faire appel.

Du vieux...

Little Foot est vieux de 3,67 millions d'années. C'est le résultat des travaux publiés dans la revue Nature et présentés ce jeudi 2 avril. Little Food est un fossile retrouvé en 1997 en Afrique du Sud. Avec cette nouvelle datation, l'australopithèque devient un ancêtre potentiel d'Homo Habilis, notre aïeul direct vieux de 2,5 millions d'années. D'après le chercheur toulousain Laurent Bruxelles, cette découverte bouleverse les connaissances actuelles.

...et du neuf

Avec l'installation du groupe Allemand Evotec dans les locaux de Sanofi, le "bioparc" de l'Oncopole devrait se développer. Werner Lanthaler, PDG d'Evotec, compte recruter 20 chercheurs et vise un effectif avoisinant les 300 à 350 salariés d'ici à 5 ans à Toulouse. Le groupe a officialisé cette annonce à la mairie de Toulouse le 31 mars en présence du président de Toulouse Métropole Jean-Luc Moudenc.

De son côté, le groupe Poult poursuit son développement avec une nouvelle plateforme logistique. Racheté il y a un an par le fonds Qualium Investissment, le biscuitier se lance dans la construction d'une nouvelle plateforme logistique sur la Zac Albasud, à Montauban.

Enfin, le poisson d'avril de la semaine, c'est l'annonce faite le 1er avril par la start-up Datarmine du lancement de "lunettes déconnectées à réalité diminuée".

Bonne fin de semaine à tous !

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :