Diaporama : l'Envol des pionniers ouvre ses portes à Toulouse

 |   |  309  mots
Une maquette grandeur nature du Salmson 2A2 qui a permis à Latécoère de rallier Barcelone depuis Toulouse est exposée.
Une maquette grandeur nature du Salmson 2A2 qui a permis à Latécoère de rallier Barcelone depuis Toulouse est exposée. (Crédits : Rémi Benoit)
À deux pas de la Halle de la Machine, un musée dédié aux premiers temps de l'aviation est inauguré jeudi 20 décembre à Toulouse. Au programme de ce lieu baptisé l'Envol des pionniers : une maquette grandeur nature du Salmson 2A2, des pièces aéronautiques d'époque, des affiches, des courriers et un retour sur le parcours de Saint-Exupéry, Mermoz et Guillaumet.

Début novembre, Toulouse était submergée par la folie des "machines". Près de 900 000 personnes ont assisté pendant quatre jours aux déambulations du Minotaure dans les rues de la Ville rose. Le week-end suivant, 70 000 personnes se sont pressées pour l'inauguration de la Halle de La Machine dans le quartier de Montaudran. À quelques pas de là, est inauguré jeudi 20 décembre (avant son ouverture gratuite au public ce week-end) l'Envol des pionniers, un ancien magasin de stockage de pièces d'avions transformé en espace dédié aux premiers temps de l'aviation.

Le quartier est un berceau de l'aéronautique puisqu'il a connu l'essor de Latécoère entre 1917 et 1927, puis l'émergence de l'Aéropostale sous l'impulsion de Marcel Bouilloux-Laffont et la reprise par Air France à partir de 1933. L'Envol des pionniers rend hommage à cette époque à travers une maquette grandeur nature du Salmson 2A2, des affiches, des courriers et un retour sur le parcours de Saint-Exupéry, Mermoz et Guillaumet.

10,6 millions d'euros d'investissements

Au-delà de la partie musée, l'Envol des pionniers dispose également d'une salle de conférence de 200 places. "Cet espace peut être privatisé pour des événements B2B", explique Jean Baptiste Desbois, directeur général de la Semeccel qui exploite le lieu. L'espace d'exposition à côté de la maquette du Salmson sera également proposé pour des cocktails pouvant accueillir jusqu'à 500 personnes.

Toulouse Métropole a investi une grande partie des 10,6 millions d'euros nécessaires à la création du lieu. Elle compte créer des circuits touristiques sur la thématique aéronautique entre l'Envol des pionniers, mais aussi le musée Aeroscopia, la Cité de l'Espace et la Halle de La Machine. Des billets à tarifs préférentiels pourraient également bientôt voir le jour.

En cliquant ici, découvrez notre diaporama de l'Envol des pionniers avec les images de Rémi Benoit.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/12/2018 à 21:15 :
C'est la qu'on mesure l'étroitesse de l'aventure aérienne, mon arrière grand-père un des tous premiers mécaniciens auto (armurier de métier) et premier garage de l'ouest de la France était monté au Mans pour caler le moteur du premier avion n'ayant jamais volé en France celui des frères Wright en 1903.
Ensuite il fut le mécanicien attitré de René Gasnier héros Angevin de ce sport à risque, celui-ci ayant donné son nom à l'aéroport René Gasnier à Marcé.
Autant dire que c'était hier.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :