Numérique : Emmanuel Mouton, nouveau président du cluster Digital 113

 |   |  567  mots
Emmanuel Mouton devient président du cluster Digital 113.
Emmanuel Mouton devient président du cluster Digital 113. (Crédits : Rémi Benoit)
Emmanuel Mouton, CEO de la société Synox, a été élu mercredi 26 juin président de Digital 113, le cluster des entreprises du numérique né de la fusion de Digital Place et French South Digital. Présentation.

C'est une nouvelle étape pour Digital 113. Le cluster numérique d'Occitanie né en février de la fusion de Digital Place (implanté sur l'ex-Midi-Pyrénées) et de French South Digital (basé sur l'ex-Languedoc-Roussillon) a renouvelé intégralement mercredi 26 juin son conseil d'administration.

Digital 113 était jusqu'à présent co-présidée par Daniel Benchimol et Pierre Deniset. Au terme de l'assemblée générale, c'est Emmanuel Mouton qui a été désigné pour présider le cluster. Auparavant, le chef d'entreprise était vice-président de French South Digital, une expérience qui lui a donné "une bonne connaissance des actions du cluster".

Un chef d'entreprise qui connaît bien Toulouse et Montpellier

Emmanuel Mouton connaît aussi très bien les deux écosystèmes toulousain et montpelliérain puisque Synox, la société dont il est le CEO, a longtemps été présente dans les deux métropoles occitanes.

"Entre 2005 et 2015, nous étions implantés à la fois à Balma (dans l'agglomération toulousaine) et à Montpellier. On peut relever quelques différences entre les deux écosystèmes. Sur la partie ouest de l'Occitanie, Toulouse concentre l'écosystème numérique alors qu'à l'est au-delà de Montpellier des villes comme Nîmes, Narbonne et Perpignan comptent aussi", indique-t-il. "De même, j'observe qu'à Toulouse, l'IoT est davantage tourné vers l'industrie, et notamment le secteur aéronautique alors qu'à l'est de l'Occitanie, les startups sont plus axées sur la santé ou l'agriculture".

Emmanuel Mouton avait jusqu'ici une troisième casquette puisqu'il était vice-président d'Automotech, l'association régionale de l'industrie automobile. À ses côtés au sein de Digital 113, il sera entouré de Simon Bretin de la société toulousaine Flutilliant, nommé vice-président. Amélie Leclercq reste quant à elle directrice générale de la structure qui regroupe 350 adhérents en Occitanie. Un directeur général adjoint sera également nommé prochainement.

Les trois défis de Digital 113

"Digital 113 compte 11 permanents mais ont aussi été élus 48 chefs d'entreprises, 24 sur la partie ouest de l'Occitanie et autant sur la partie est, afin de participer à des missions du cluster", décrit Emmanuel Mouton. Parmi les chantiers engagés, figure la création de "factories". Une "factory", constituée et animée à l'initiative de divers adhérents, pourra inclure plusieurs ateliers, et devra déboucher sur une feuille de route prévoyant des délivrables (livre blanc, échange de bonnes pratiques) et des rendez-vous réguliers (petits déjeuners, meet-up). Parmi les thématiques retenues figurent l'international, les RH, l'innovation, la réalité virtuelle, la PropTech, la valorisation des datas, la fintech, l'e-santé, la Green IT, etc. "16 factories ont déjà émergé", se félicite le nouveau président du cluster.

Digital 113 réfléchit également à élargir son implantation dans les territoires. Au-delà de ses antennes à Toulouse et Montpellier, le cluster est également présent à Perpignan, Carcassonne et Nîmes.

"Nous allons organiser des événements à Rodez, Mende et Alès. En fonction de la masse d'entreprises mobilisés, nous pourrons ouvrir des antennes supplémentaires dans ces villes", précise Emmanuel Mouton.

Le dernier défi pour Digital 113 sera de dégager de nouvelles ressources financières. "Notre budget est de 1,1 million d'euros. Nous touchons des subventions de la Région, des Métropoles et des intercommunalités mais nous visons 50% de recettes privées. Cela passe par les adhésions mais aussi le développement du sponsoring d'entreprises", conclut-il.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :