Antoine Jouin nouveau DG de Syntony

 |   |  303  mots
Antoine Jouin participe personnellement sur le plan financier à la levée de fonds de Syntony.
Antoine Jouin participe personnellement sur le plan financier à la levée de fonds de Syntony. (Crédits : Rémi Benoit)
La startup toulousaine Syntony, courtisée par les grandes métropoles pour déployer ses récepteurs GPS, vient de nommer Antoine Jouin comme son nouveau directeur général. Jusqu’à il y a peu encore, ce dernier occupait le poste de PDG chez Continental Automotive France.

À l'occasion de l'inauguration d'un bâtiment à Toulouse de 3 200 m2 dont 1 200 en sous-sol pour faire des tests, l'entreprise toulousaine Syntony a annoncé des changements au sein de sa direction.

Après l'arrivée d'un vice-président en la personne de Christian Bec il y a deux ans, le président de la société, Joel Korsakissok, a présenté Antoine Jouin comme le nouveau directeur général de Syntony. Âgé de 55 ans, l'homme n'est pas un inconnu au sein de l'écosystème toulousain et régional. En effet, jusqu'au mois de mars dernier, Antoine Jouin occupait les fonctions de PDG chez Continental Automotive France, l'équipementier automobile allemand disposant d'un site important à Toulouse. Après avoir occupé ces fonctions depuis 2010, il avait été remplacé par Gilles Mabire.

Plus intéressant encore, "Antoine Jouin participe personnellement à l'opération actuelle de levée de fonds avec un investissement en capital important dans Syntony", fait savoir cette dernière sans préciser le montant.

Une levée de fonds en cours de finalisation

Effectivement, comme annoncée par La Tribune en février dernier, la société travaille sur une levée de fonds de 10 millions d'euros cette année afin de poursuivre son développement.

"La levée de fonds devrait être finalisée dans un mois. Elle fera partie des cinq plus importantes levées de fonds du monde de la tech dans le Sud-Ouest", a expliqué Joel Korsakissok mardi 16 octobre.

Pleine d'ambition, Syntony veut par la suite réaliser un autre tour de table pour obtenir 100 millions d'euros auprès d'investisseurs au cours de l'année 2019. Ce qui serait un record pour une entreprise toulousaine après la levée de fonds de 150 millions d'euros de Sigfox en novembre 2016.

Lire aussi : Syntony met le GPS dans les métros du monde entier

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :