Hydroélectricité : Cyrille Delprat est nommé directeur général de la Shem

 |   |  281  mots
Cyrille Delprat occupe depuis le 1er juillet le poste de directeur général de la Société hydro-électrique du Midi (Shem).
Cyrille Delprat occupe depuis le 1er juillet le poste de directeur général de la Société hydro-électrique du Midi (Shem). (Crédits : Shem/A. Frespuech)
Cyrille Delprat est le nouveau directeur général de la Société hydro-électrique du Midi (Shem), filiale du groupe Engie. Il a pris ses fonctions le 1er juillet et succède à Pierre Chambon.

La filiale d'Engie, Société hydro-électrique du Midi (Shem) a un nouveau directeur général. En effet, Cyrille Delprat a pris ses fonctions ce 1er juillet. L'homme prend la suite de Pierre Chambon, qui lui devient directeur général adjoint de Storengy, filiale de stockage de gaz d'Engie.

Âgé de 44 ans, Cyrille Delprat a rejoint le groupe Engie en 2000 après un diplôme d'ingénieur en mécanique et énergétique à l'Ensimev (École nationale supérieure d'ingénieurs en informatique, automatique, mécanique, énergétique et électronique) et une première expérience de consultant en bureau d'études pour la Snecma (groupe Safran). D'abord ingénieur de recherche au Crigen, centre de recherche du groupe Engie, il intègre GRDF (Gaz Réseau Distribution France) en 2006 comme responsable de l'agence maintenance spécialisée gaz puis de l'agence réseau gaz à Paris. En 2011, il rejoint l'unité réseaux ouest à Nantes, d'abord comme délégué exploitation maintenance puis comme directeur adjoint.

Fondée en 1929 par la compagnie des chemins de fer du Midi, la Shem est un producteur hydroélectrique majeur dans le Sud-Ouest. Son siège est basé dans la commune de Balma. Filiale d'Engie depuis 2008, elle possède un parc de production de 783 MW et génère une production annuelle moyenne de 1 838 GWh. Elle dispose de 56 usines et de 12 barrages répartis sur les rivières de la Dordogne, du Lot et dans la chaîne des Pyrénées. La Shem produirait l'équivalent de la consommation en électricité d'un million de personnes soit l'agglomération toulousaine. Son électricité est garantie comme une énergie propre, sans rejet de C02, certifiée 100 % renouvelable.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :