La SEM Constellation lance un nouveau programme sur Andromède

 |  | 524 mots
La SEM constellation lance Sirrah, le premier programme de logements-bureaux et commerces de type BBC-Effinergie mettant en œuvre la géothermie verticale et profonde sur le quartier Andromède, entre Blagnac et Beauzelle.Il s'appelle donc Sirrah. Le dernier projet en date vient d'être dévoilé au grand public par Joseph Carles, le président directeur général de la SEM constellation. Il est résolument tourné vers le développement durable : « On vise, à travers ce programme, à mettre en cohérence notre démarche de l'éco-quartier avec un projet innovant » résume-t-il.

La SEM constellation lance Sirrah, le premier programme de logements-bureaux et commerces de type BBC-Effinergie mettant en œuvre la géothermie verticale et profonde sur le quartier Andromède, entre Blagnac et Beauzelle.

Il s'appelle donc Sirrah. Le dernier projet en date vient d'être dévoilé au grand public par Joseph Carles, le président directeur général de la SEM constellation. Il est résolument tourné vers le développement durable : « On vise, à travers ce programme, à mettre en cohérence notre démarche de l'éco-quartier avec un projet innovant » résume-t-il.

L'objectif est ambitieux : montrer que l'on peut construire des logements et des bureaux encore plus performants sur le plan énergétique au prix du marché. Un défi que Joseph Carles croit tout à fait réalisable, le procédé utilisé, la géothermie verticale, ayant déjà été éprouvé en Allemagne, à Aix-la-Chapelle plus précisément : cette technique innovante consiste à forer le sous-sol à 100 mètres et à y placer des sondes dans lesquelles le fluide circule en circuit fermé.

Ainsi, la température des sous-sols est constamment à 14°C, ce qui constitue une économie d'énergie non négligeable, de l'ordre de 70%, selon les calculs des concepteurs de Sirrah : « L'avantage est que l'on a 5 ans d'antériorité, assure Joseph Carles. On a pu constater la véracité de ce que l'on avance en Allemagne ».

Le programme se décompose en deux tranches : la première, qui devrait commencer à la fin du 1er trimestre 2010, comprend la construction de 1200 m2 de bureaux, 750 m2 de commerces et 18 logements sociaux. La seconde tranche, dont le démarrage n'est pas prévu avant la fin du 2ème semestre 2010, concernera l'habitat privé avec la réalisation de 12 T2, 23 T3, 6 semi collectifs et 8 maisons T4. Le permis de construire a déjà été déposé tandis que la commercialisation débutera le 15 octobre prochain.

Concernant l'existant, Joseph Carles affiche un réel optimisme : « 100 familles se sont déjà installées sur Andromède et 100 de plus vont les rejoindre d'ici la fin de l'année, détaille-t-il. Il reste à peine 10% de logements vacants à ce jour. Je crains plutôt que l'on se retrouve en panne ce qui explique que nous allons mettre au concours, à la fin du mois, 3 îlots sur la 1ère tranche d'Andromède, ce qui pourrait représenter 350 logements supplémentaires ».

A propos des bureaux, là encore, le PDG de la Sem Constellation se veut rassurant : « La longueur de la commercialisation s'explique simplement : les promoteurs attendent d'avoir trouvé tous les locataires pour dévoiler leur nom, justifie-t-il. Mais ils ne sont pas inquiets car les partenaires ne manquent pas ».

La SEM constellation s'est vu confier la réalisation d'Andromède, une importante opération d'aménagement urbain lancée en 2003 dans le sillage du Programme Constellation. Le programme, qui s'étend sur 210 hectares à cheval sur les communes de Blagnac et Beauzelle, comprend 4000 logements, dont 20% de logement social, 200 000 m2 de bureaux, 11 000 m2 de commerces et services de proximité, 70 hectares étant dévolus aux espaces verts et autres équipements sportifs.

En savoir plus :
- www.semconstellation.fr/

En photo : le nouveau programme Sirrah sur le quartier Andromède

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :