Un robot chirurgical révolutionnaire à la clinique des Cèdres à Cornebarrieu

Depuis le mois dernier, les chirurgiens de la clinique des Cèdres de Cornebarrieu utilisent un robot chirurgical révolutionnaire. Baptisé « da Vinci S », l'appareil permet « de réaliser de la vidéo-chirurgie assistée par ordinateur sans incision » explique le docteur Régis Soulié, chirurgien-urologue à la clinique des Cèdres. Selon les spécialistes, « da Vinci S » possède 3 atouts majeurs.

2 mn

« Il dispose d'un système de vision optimal en 3D d'une qualité exceptionnelle qui offre au chirurgien une vue tridimentionnelle du champ opératoire, détaille Régis Soulié. Nous pouvons également utiliser une console ergonomique, ce qui permet de transmettre tous nos mouvements de mains aux instruments qui les reproduisent dans le champ opératoire. Enfin, la table d'opération, comportant 4 bras robotisés, autorise une liberté de mouvement bien au-delà des possibilités de la main humaine. »

A la clinique des Cèdres, le robot a déjà été utilisé pour des prostatectomies totales (ablation de la prostate). « La dissection plus fine qu'il autorise permet de respecter les organes de voisinage et les structures nerveuses, constate Régis Soulié. L'utilisation assure une amélioration des résultats fonctionnels sur la continence et la préservation de l'érection pour le patient. »

En Midi-Pyrénées, la clinique des Cèdres est le 1er établissement à utiliser cette technique. Ce robot chirurgical est encore peu présent dans l'Hexagone. Il est utilisé dans près de mille hôpitaux et cliniques de Etats-Unis et en Europe. L'appareil a été conçu par la société américaine Intuitive Surgical. Dans le monde, selon Intuitive Surgical, il est « reconnu comme le sommet de la technologie ». L'appareil peut avoir des applications en cardiologie, en ORL, en chirurgie digestive et en gynécologie.

La clinique des Cèdres a été créée en 1966. Avec 603 lits, elle est la plus importante de France, voire d'Europe. En 2004, un plan de modernisation ambitieux de 28 millions d'euros a été adopté. Il comprend la rénovation complète des prestations hôtelières, la construction de nouveaux blocs opératoires et une stérilisation centralisée du matériel, ainsi que la création d'un nouveau département de réanimation et de soins intensifs.

En savoir plus :

www.clinique-cedres.fr

En photo : les chirurgiens-urologues de la clinique des Cèdres (le Docteur Régis Soulié, à gauche) et le robot « da Vinci S ».

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 30/01/2017 à 18:35
Signaler
Dommage que cette robotisation n'est pas été mise au service des Urologues et autres Chirurgiens plus tôt. Cela aurait certainement évité à certains patients et à leur entourage bien des désagréments... et cela jusqu'à la fin de leurs jours. Ceux qu...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.