Pollution lumineuse : le Pic du Midi veut devenir la première réserve européenne de ciel étoilé

 |   |  583  mots
Lieu d'observation privilégié, le Pic du Midi est néanmoins affecté par la pollution lumineuse des zones urbaines. Pour en limiter l'effet, l'association Pirene travaille sur la création d'une réserve de ciel étoilé, une première en Europe. Le projet sera officiellement lancé le 11 juin. Des études doivent mener à des actions de sensibilisation permettant une réduction notable de la pollution lumineuse.Son panorama sur les Pyrénées et son observatoire astronomique, construit il y a 130 ans, en ont fait un lieu touristique et scientifique incontournable.

Lieu d'observation privilégié, le Pic du Midi est néanmoins affecté par la pollution lumineuse des zones urbaines. Pour en limiter l'effet, l'association Pirene travaille sur la création d'une réserve de ciel étoilé, une première en Europe. Le projet sera officiellement lancé le 11 juin. Des études doivent mener à des actions de sensibilisation permettant une réduction notable de la pollution lumineuse.

Son panorama sur les Pyrénées et son observatoire astronomique, construit il y a 130 ans, en ont fait un lieu touristique et scientifique incontournable. Le Pic du Midi est un site connu et reconnu pour l'observation du soleil et du ciel nocturne, grâce à une grande pureté de l'air et une forte stabilité de l'atmosphère. Pour préserver la qualité du ciel étoilé, nécessaire à la pérennisation des activités de recherche et d'éducation, une association baptisée Pirene a été créée. Elle est soutenue par les deux composantes du Pic : L'Observatoire Midi-Pyrénées, chargé de la gestion scientifique du site, et la Régie du Pic du Midi, en charge de la partie touristique. L'objectif de Pirene est d'obtenir la création, au Pic du Midi, de cette réserve internationale de ciel étoilé. Une première en Europe puisqu'à ce jour, seul le Mont Mégantic, au Canada, est labellisé de la sorte par l'International Dark Sky Association. Le projet, piloté par Pirene, est parrainé par l'astrophysicien Hubert Reeves.

Concrètement, la création d'une réserve permettrait de limiter la pollution lumineuse néfaste à l'observation du ciel étoilé en mobilisant élus, scientifiques, acteurs économiques, passionnés et grand public. Deux missions se dégagent. En premier lieu, une réflexion sera menée sur l'impact de la lumière nocturne dans l'atmosphère et dans les biotopes, en collaboration avec le Parc national des Pyrénées et les universités de la région. La création d'une réserve permettra également d'accompagner les collectivités dans l'amélioration de leur éclairage, afin de limiter la pollution lumineuse tout en réalisant des économies d'énergie. Pirene évoque des mesures simples : n'éclairer que vers le bas, interdire tout type de laser, privilégier les lampes de faible puissance, instaurer une extinction partielle voire totale des éclairages des monuments à partir d'une heure définie. Pour cela, les collectivités locales doivent jouer le jeu.

Préalable à la labellisation, le programme de sauvegarde s'étale sur plusieurs années. Il comprend la création de deux zones géographiques, centrale et périphérique. Pirene propose une zone centrale d'environ 50 km2 centrée sur le Pic. La zone périphérique aura un rayon de 10 à 15 km. Une fois ces limites définies, des études seront conduites. Elles permettront de définir les actions correctives nécessaires. La certification de l'International Dark Sky Association ne pourra être obtenue que si elles sont mises en œuvre. La surveillance de la pollution lumineuse sera permanente.

Le lancement officiel de la réserve est prévu le 11 juin au Pic du Midi, avec une conférence d'Hubert Reeves sur le thème des pollutions lumineuses. En pleine Année mondiale de l'astronomie. Peut-être un signe.

En savoir plus :

- www.picdumidi.com

- L'International Dark Sky Association labellise des sites naturels aux paysages exceptionnels et se donnant les moyens de les sauvegarder.

En photo : L'association Pirene ambitionne la création d'une zone protégée de la pollution lumineuse. (photo Pic du Midi)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :