Byron Kelleher veut sensibiliser les enfants au développement durable et s'appuie sur l'ESC

Pour Byron Kelleher, le demi de mêlée néo-zélandais, cela ne fait aucun doute : « la planète est en danger. Et l'avenir de la terre passera par les enfants. Pour cela, il faut les éduquer ». La star du rugby a présenté aujourd'hui à Toulouse « Kelleher for Youth ». L'association a déjà reçu le soutien de nombreux partenaires. Le Rotary a remis un chèque de 18.000 € à l'association et les élèves du Mastère Sport de l'ESC de Toulouse sont chargés de collecter des fonds pour permettre la concrétisation de projets.« Il y a une vie après le rugby » martèle le joueur de rugby.

2 mn

Pour Byron Kelleher, le demi de mêlée néo-zélandais, cela ne fait aucun doute : « la planète est en danger. Et l'avenir de la terre passera par les enfants. Pour cela, il faut les éduquer ». La star du rugby a présenté aujourd'hui à Toulouse « Kelleher for Youth ». L'association a déjà reçu le soutien de nombreux partenaires. Le Rotary a remis un chèque de 18.000 € à l'association et les élèves du Mastère Sport de l'ESC de Toulouse sont chargés de collecter des fonds pour permettre la concrétisation de projets.

« Il y a une vie après le rugby » martèle le joueur de rugby. Entre deux matches ou deux entraînement, Byron Kelleher est « à fond dans le business » disent ses proches. Le champion a donc laissé les crampons, le maillot et le short aux vestiaires. Lorsqu'il parle « business », l'homme porte un costume. « Ce projet, c'est le mien. Je veux profiter de ma notoriété pour sensibiliser les jeunes » dit Byron Kelleher. L'association aura pour but de « mettre en place et de soutenir des actions innovantes de protection de l'environnement ». L'association veut également récolter des fonds pour soutenir de nombreuses initiatives. Ainsi, à l'occasion de la sortie du prochain film de Yann Arthus Bertrand, « Home », co-produit par le cinéaste Luc Besson, l'association financera l'ensemble des 10.000 DVD destinés aux établissements français, notamment. « Ce support pédagogique sert à expliquer d'un point de vue technique et scientifique les messages véhiculés dans le film » explique Byron Kelleher. Pour Daniel Thébault, patron du Medef de la Haute-Garonne, « il faut soutenir de telles initiatives. Les entreprises doivent se mobiliser autour du développement durable. On ne pouvait que saluer un tel projet ». Ce matin, à l'occasion de la conférence de présentation de l'association, le Rotary de Toulouse a remis un chèque de 18.000 € à « Kelleher for Youth ». « De nouvelles levées de fonds sont nécessaires et ce sera le travail de plusieurs élèves de l'ESC de Toulouse dans le cadre de leur mastère Sport » précise Alexandra Le Mouel, responsable de cette formation à l'ESC et secrétaire de l'association.
« Kelleher for Youth », présidée par Byron Kelleher, soutiendra également de jeunes sportifs, des entraîneurs et des dirigeants « méritants » dans le milieu du sport. L'association, dirigée par le numéro 9 du Stade Toulousain et ancien demi de mêlée des « All Blacks » favorisera également l'insertion des jeunes sportifs étrangers qui découvrent le championnat français, le Top 14.

En savoir plus :

Le film Home de Yann Arthus Bertrand sortira le 5 juin prochain sur les écrans du monde entier. Il est co-produit par le réalisateur français Luc Besson.

En photo : Byron Kelleher, demi de mêlée du Stade Toulousain et président de « Kelleher for Youth » (photo JWF)

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 25/12/2021 à 14:15
Signaler
Je suis comme byron je trouve que c'est un grand monsieur puisque faire du mal à des enfants c'est inacceptable et il a des enfants ce qui n'ont pas de parents qui n'ont pas de tendresse ils leur en donnée je trouve horrible que des passeurs qui tra...

à écrit le 25/12/2021 à 14:14
Signaler
Je suis comme byron je trouve que c'est un grand monsieur puisque faire du mal à des enfants c'est inacceptable et il a des enfants ce qui n'ont pas de parents qui n'ont pas de tendresse ils leur en donnée je trouve horrible que des passeurs qui tra...

à écrit le 25/12/2021 à 14:13
Signaler
Je suis comme byron je trouve que c'est un grand monsieur puisque faire du mal à des enfants c'est inacceptable et il a des enfants ce qui n'ont pas de parents qui n'ont pas de tendresse ils leur en donnée je trouve horrible que des passeurs qui tra...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.