Le tramway roulera samedi

Après 14 jours de grèves, les syndicats ont finalement accepté les propositions de la direction de Tisséo. La circulation du tramway toulousain va pouvoir reprendre dès ce samedi 11 décembre au matin. Pour le syndicat majoritaire Sud transport urbain, seul signataire de l'accord, l'affaire n'est néanmoins pas bouclée, ils comptent bien obtenir gain de cause ultérieurement sur certaines revendications encore en souffrance.Le conflit opposant Tisséo et les conducteurs de tramway a enfin trouvé son épilogue ce vendredi après-midi.

3 mn

Après 14 jours de grèves, les syndicats ont finalement accepté les propositions de la direction de Tisséo. La circulation du tramway toulousain va pouvoir reprendre dès ce samedi 11 décembre au matin. Pour le syndicat majoritaire Sud transport urbain, seul signataire de l'accord, l'affaire n'est néanmoins pas bouclée, ils comptent bien obtenir gain de cause ultérieurement sur certaines revendications encore en souffrance.

Le conflit opposant Tisséo et les conducteurs de tramway a enfin trouvé son épilogue ce vendredi après-midi. Après 14 jours de grève, l'exploitation commerciale du tramway toulousain va officiellement pouvoir débuter dès 4h50 ce samedi matin. Pierre Cohen a annoncé lors d'une conférence de presse vendredi après-midi la signature « d'un protocole qui marque la fin du conflit ».

Tisséo avait en effet posé un ultimatum jeudi après-midi aux grévistes : soit ils acceptaient les dernières propositions faites, soit elles étaient retirées, sans contre-propositions. Franck Delpérier, délégué Sud (syndicat majoritaire et seul signataire de l'accord, mais représentant plus de 30 % de l'effectif ce qui permet d'appliquer l'accord), est fataliste : « Nous nous sommes rendu compte que nous ne pourrions pas obtenir plus. Ça ne servait donc à rien de continuer. Les gars sont crevés et les fêtes de Noël approchent. C'était le moment d'arrêter. »

Les grévistes ont obtenu 300 € de prime exceptionnelle et 30 € de prime mensuelle pour remplacer la prime de réapprovisionnement (vente de tickets). Les conditions de travail ont également été remises à plat : en sus de 2 jours de repos supplémentaires par an, Tisséo s'est engagé sur la garantie d'un minimum de 75% de temps de travail continu au lieu de 70% pour les autres conducteurs et d'un maximum de 20% de journées de travail dont l'amplitude excède 10h contre 35% auparavant. Les journées de travail qui démarreront à 4h30 ou avant finiront obligatoirement au plus tard à 11h. Les conducteurs du tramway ont par ailleurs obtenu que soit créé un groupe de travail dédié à l'examen des conditions de travail des conducteurs mixtes bus tramway au cours du premier semestre 2011.

Le protocole signé ne prévoit donc rien de plus que ce qui avait été proposé en amont du blocage. Le président de Tisséo SMTC a d'ailleurs regretté « l'inutilité » de ce conflit. « Ce qui a pu être gagné et qui est intéressant, ce sont des avancées qui auraient pu être faites dans un dialogue constructif et pas une prise d'otage » appuie le président de Tisséo SMTC.

Une situation de blocage que les toulousains pourraient connaître à nouveau dans les prochains mois. Franck Delpérier a en effet prévenu que les revendications des wattmen n'étaient que « repoussées et pas abandonnées, notamment celle du supplément de salaire de 86 € brut ». Du côté de Tisséo on prévient qu'aucune négociation salariale ne pourra désormais avoir lieu en dehors de la période prévue à cet effet. Les prochaines négociations sont déjà prévues fin janvier ou début février.

Du côté festif, l'inauguration initialement prévue le 27 novembre ne sera pas repoussée. Les deux journées de gratuité auront néanmoins bien lieu, sans doute les samedi 18 et dimanche 19 décembre, « si les conditions le permettent ».

Le blocage du tramway aura néanmoins eu un effet positif. Une nouvelle ligne de bus, la 45, va en effet être ouverte dès le 20 décembre pour désengorger l'axe entre Jeanne d'Arc et l'hôpital Purpan.

Marie Grivot

En photo : le tramway sera finalement exploité à partir de ce samedi 11 décembre, après 14 jours de grève (© Rémi Benoit)

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.