Vins et spiritueux : Green Gen Technologies lance la commercialisation de sa bouteille en fibres de lin

Première mondiale, une des plus grandes maisons de cognac choisit un autre contenant que la bouteille en verre pour conditionner un de ses crus. L’entreprise A. de Fussigny fait le pari de la Green Gen Bottle, une bouteille en fibres de lin tressées et résine biosourcée, imaginée par la startup toulousaine Green Gen Technologies. Les détails.

5 mn

À l'avenir, l'entreprise toulousaine veut produire 30 millions de bouteilles par an depuis son usine.
À l'avenir, l'entreprise toulousaine veut produire 30 millions de bouteilles par an depuis son usine. (Crédits : DR)

A. de Fussigny, maison de cognac française, révolutionne les codes en proposant son dernier cru, "2050 Organic Cognac" son nouveau spiritueux bio, dans une bouteille pas comme les autres. Réalisée à partir de fibres de lin tressées et de résine biosourcée et entièrement fabriquée en France, la Green Gen Bottle, a été imaginée par la startup toulousaine Green Gen Technologies.

"Nous avons créé un packaging en composite incluant des fibres de lin. Tous les tests qualitatifs sont achevés avec, en particulier, la tenue qualitative du contenu (alcool jusqu'à 60% vol), la tenue du bouchage dans les conditions requises de température, pression et humidité", explique James de Roany, cofondateur de l'entreprise en 2017.

Lire aussi 5 mnVin : une startup toulousaine mise sur une bouteille avec de la fibre de lin

Une réponse à la pénurie de verre

Ce contenant innovant a un impact carbone minimisé et convient pour tous les vins tranquilles, effervescents et spiritueux. La fibre de lin est très fine et est reconnue pour sa résistance et sa légèreté. Sa solidité a été éprouvée par son utilisation dans des secteurs variés comme l'aéronautique. Peu gourmand en eau, le lin pousse très bien en France, premier producteur mondial de fibres de lin, ce qui assure un approvisionnement local des matières premières.

Ultra-résistante, ultra-légère, imperméable et durable, la Green Gen Bottle est une solution sur le plan écologique. De plus, la bouteille pèse environ 85g, tandis qu'une bouteille de spiritueux traditionnelle pèse entre 700g et 1kg. Elle permet également de répondre à la pénurie actuelle de bouteilles en verre, nouvelle conséquence de la guerre en Ukraine, ainsi qu'à la hausse de leur coût.

"Notre ambition est de proposer à l'industrie, dans une démarche d'éco-conception globale, une alternative au verre et au plastique pétrosourcé, à impact carbone réduit", ajoute l'ancien dirigeant de vignobles et négoces français.

Lire aussi 6 mnDepuis Fronton, Terre Fauve mêle vins et cosmétiques bio

Développer la bouteille plus "largement sur le marché"

Pour la Maison A. de Fussigny, mettre sur le marché son nouveau cognac dans cette bouteille unique, protégée par un brevet, est une façon de concrétiser "une vision environnementale audacieuse". L'entreprise cognaçaise associe cette bouteille à une seconde innovation : une étiquette réalisée en polymère naturel, sans papier, biodégradable et hydrosoluble. Ils seront les premiers à l'utiliser sur le marché des vins et spiritueux.

"Nous sommes fiers d'être les premiers à utiliser la Green Gen Bottle qui est non seulement très résistante, mais aussi 10 fois plus légère qu'une bouteille traditionnelle. En termes d'empreinte carbone, nous avons l'objectif d'être une des solutions les plus basses en émission de gaz à effet de serre", affirme Thomas Gonon, président de la Maison A. de Fussigny

La Maison espère que d'autres acteurs des vins et spiritueux lui emboiteront rapidement le pas en remplaçant leurs différents contenants par la Green Gen Bottle.

"Nous sommes sur une première production de 5.000 bouteilles, et nous n'imposons aucune exclusivité dessus afin qu'elle puisse être développée largement sur le marché. Pour nous, cette bouteille est une des solutions de demain du packaging haut de gamme. Côté consommateur, c'est un matériau à découvrir par le toucher, qui bouscule les codes traditionnels de la bouteille et transforme l'expérience de dégustation", précise le dirigeant.

Lire aussi 4 mnGuerre en Ukraine : en Occitanie, le recrutement des cadres perturbé

Construire une usine de bouteilles

De nouveaux contrats ne devraient tarder à affluer pour Green Gen Technologies. En effet, plusieurs grandes marques et producteurs de vins et spiritueux du monde se sont montrés intéressés par le contenant écoresponsable.

Afin de répondre aux futurs besoins de ses clients, l'entreprise toulousaine souhaite fabriquer son contenant à grande échelle très vite. Dès cette année, la startup va monter un premier atelier de production, près de Toulouse, dont l'objectif est de fournir 45.000 à 50.000 bouteilles de cognac et de vin.

Dès 2023, cet atelier devrait monter en puissance et être capable de produire près de 450.000 bouteilles de vins et spiritueux. À pleine puissance cet atelier pourrait être capable de produire jusqu'à un million de Green Gen Bottle par an.

"Dans le même temps, avec un décalage de 12 à 18 mois", James de Roany, le dirigeant de la société, à pour ambition de construire une usine nouvelle génération autonome en énergie et produire à échelle industrielle 30 millions de bouteilles par an. Afin de financer cet outil de production industrielle 4.0, Green Gen Technologies souhaite lever plusieurs millions d'euros, entre fin 2022 et début 2023.

Lire aussi 5 mnArmagnac : comment la maison Delord devient une championne de l'export

5 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.