Le Toulousain V21 met le chanvre dans l’assiette

Lancée en 2021, la jeune société toulousaine V21 met au point des huiles d’assaisonnement et des graines alimentaires à base de chanvre bio et produit en Occitanie. Ces superaliments riches en nutriments et bio-disponibles sont aujourd’hui commercialisés dans une quarantaine de points de vente.

4 mn

La jeune société toulousaine V21 met au point des super-food à base de graines de chanvre bio et produit en Occitanie.
La jeune société toulousaine V21 met au point des super-food à base de graines de chanvre bio et produit en Occitanie. (Crédits : Spatule Prod)

Intégrer le chanvre à l'alimentation quotidienne de l'homme ? C'est l'objectif que s'est fixé V21. Fondée fin 2020, la startup toulousaine est spécialisée dans la production et la commercialisation de super-food à base de chanvre. Ces aliments aux fortes teneurs en substances nutritives bénéfiques pour la santé sont bio et entièrement produits dans le Gers à partir de plantes cultivées en Occitanie, en collaboration avec le collectif d'agriculteurs Champs Bio du Gers.

"Il y a près de deux ans, j'ai commencé à faire plus attention à mon alimentation et à ma manière de consommer. En effectuant quelques recherches, j'ai découvert qu'il était possible de manger du chanvre, que c'était un superaliment. De plus, en France, nous sommes le premier producteur européen de la plante. Elle est généralement utilisée dans le secteur du bâtiment et très peu dans l'alimentaire. Après une étude de marché et une recherche d'intérêt des consommateurs, j'ai décidé de me lancer", raconte Émilie Capel, fondatrice de V21.

Les produits à base de chanvre de la petite marque toulousaine sont une source naturelle d'acides gras essentiels, de fibres, de protéines, de vitamines, de minéraux et d'anti-oxydants. De plus, ils sont bio-disponibles, c'est-à-dire qu'ils sont très bien assimilés par les organes, les cellules ou encore les cheveux. "En plus de ses bienfaits sur le corps, le chanvre est une plante durable. Elle ne nécessite aucun pesticide ou engrais pour pousser et purifie l'air. Ses feuilles nourrissent les sols et privilégient un meilleur rendement pour les cultures d'après", explique la dirigeante de l'entreprise.

Un bon démarrage commercial

Entièrement réalisée en France, la gamme V21 comprend de l'huile végétale de chanvre, des graines entières ou décortiquées et de la protéine végétale. Ces super-food peuvent être utilisés de plusieurs façons pour réaliser des vinaigrettes, en topping sur certains plats, en panure ou dans un smoothie par exemple. Conditionnés dans des sachets fabriqués à partir de 50 % de matières biosourcées, les produits sont commercialisés depuis février 2021 sur le site internet de l'entreprise à des prix compris entre 6 et 13 euros selon la référence. V21 est également distribuée dans une quarantaine de magasins bio, d'épiceries fines, de CBD shop et depuis peu par des restaurateurs/traiteurs de la région Occitanie. À terme, Émilie Capel souhaite élargir la distribution de la marque à toute la France.

"Les prix sont un peu plus élevés que la moyenne, car nous n'avons pas la même posologie et la qualité des produits est supérieure. Par exemple, je travaille avec un artisan huilier pour réaliser les huiles et les graines sont croquantes et assimilables", justifie la jeune entrepreneure.

Malgré un chanvre alimentaire qui reste encore méconnu, la startup réalise un bon démarrage commercial et comptabilise une cinquantaine de commandes par semaine sur son site pour un montant moyen du panier de 40 euros. Et ce, en plus des ventes chez les distributeurs partenaires qui représentent la majorité de son activité.

Des superaliments à base de CBD

Aujourd'hui, Émilie Capel travaille seule à l'expansion de son projet. Dès début 2022, elle souhaite constituer une équipe avec l'embauche de quatre personnes sur les volets commercial, communication et développement produit. La jeune pousse a pour objectif d'afficher une croissance de 100 % sur les trois années à venir et d'atteindre le demi-million d'euros de chiffre d'affaires d'ici 2024 à 2025.

En attendant, V21 est déjà sur l'élaboration de nouveaux superaliments pour la fin d'année 2021. Étant donné qu'ils sont réalisés à base de graine de chanvre et non de cannabinoïdes, la structure ne rencontre pas d'obstacle en matière de législation. Tout de même, la fondatrice de la marque souhaite proposer dans le futur des gammes de super-food à base de CBD. "En France, le cadre légal n'est pas encore clair sur la transformation de la fleur et ce qu'il est possible de faire ou non. C'est très compliqué", regrette-t-elle.

"Mon but est de faire de V21 une référence chanvre en Occitane. L'objectif est de démocratiser le chanvre, montrer que des aliments savoureux, avec des valeurs nutritionnelles exceptionnelles peuvent être fabriqués localement à partir de cette plante. Je souhaite que cette graine devienne comme les graines de courge ou de sésame qu'on trouve dans nos pains et salades par exemple et fasse partie de notre quotidien. Nous devons végétaliser notre alimentation. Nous avons tout intérêt à faire cela pour l'écologie", ambitionne-t-elle.

Afin d'atteindre son but, l'ancienne commerciale a pour projet de lever des fonds auprès d'investisseurs afin de les injecter dans le développement de nouveaux produits, l'achat de machines performantes et pour conserver une production 100 % locale, de la terre à l'assiette.

4 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.