À Toulouse, Stradot développe un parking au stationnement autonome avec robot

 |  | 809 mots
Lecture 4 min.
Stradot développe une technologie à partir d'un robot et de cabines de transfert pour optimiser l'espace des parkings.
Stradot développe une technologie à partir d'un robot et de cabines de transfert pour optimiser l'espace des parkings. (Crédits : DR)
Supprimer les voies de circulation pour gagner en place dans les parkings ? C’est ce que propose la startup toulousaine Stradot. Fondée en 2019, l’entreprise a mis au point un système de parcage automatique des voitures, composé d’un robot et de cabines de transfert qui placent et retirent les véhicules de façon autonome. Pour l’instant à l’état de prototype, le projet devrait être commercialisé et testé par le Sicoval dès 2021.

En milieu urbain, les infrastructures de parking sont souvent saturées. Depuis Toulouse, la jeune startup Stradot a imaginé une solution qui permet d'optimiser l'espace existant du parking grâce à un système d'automatisation du parcage des voitures. Comment ? En réduisant les allées de circulation afin d'augmenter la capacité d'un parking jusqu'à 100 %.

"Le projet a été motivé par la situation de plusieurs parkings d'entreprises toulousaines qui se retrouvent saturés. Souvent, ce sont des parkings avec des marquages au sol et des voies d'accès pour atteindre les emplacements de parcage inutilisables. Cela représente non seulement un gâchis d'espace et un problème pour les salariés, mais également un souci économique pour les entreprises", raconte José Iriarte, à l'origine de Stradot, fondée en 2019.

Protégé par un brevet, le système de l'entreprise est composé d'un robot transporteur de voitures, de cabines de transfert pour déposer et retirer son véhicule,...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :