Dans le Gers, Ethiquable va ouvrir la première chocolaterie bio et équitable d'Europe

La scop Ethiquable, spécialisée dans la vente de produits alimentaires bio issus du commerce équitable, vient de lancer la construction de sa chocolaterie à Fleurance, dans le Gers. Un investissement de 15 millions d'euros pour agrandir son site historique. L'usine sera mise en service au printemps 2021. Une vingtaine d'emplois seront créés pour l'occasion.

3 mn

La future chocolaterie produira six tonnes de chocolat par jour, soit 60 000 tablettes.
La future chocolaterie produira six tonnes de chocolat par jour, soit 60 000 tablettes. (Crédits : Reuters/Benoit Tessier)

Ce seront les premières tablettes de chocolat bio, équitables et fabriquées localement. 16 ans après sa création, Ethiquable a lancé, mardi 17 décembre, la construction de sa chocolaterie à Fleurance, dans le Gers. L'entreprise, jusqu'alors spécialisée dans l'importation, le conditionnement et la commercialisation de denrées alimentaires biologiques issues du commerce équitable, veut se mettre à la production.

Lire aussi : Commerce équitable : Ethiquable en pleine croissance

"Nous importons les fèves, nous faisons fabriquer le chocolat en Italie puis nous approvisionnons les magasins. Aujourd'hui, nous voulons maîtriser la seconde étape. Et ceci, pour mettre l'accent sur la traçabilité, avoir des contraintes de production plus adaptées pour fabriquer de petites séries et mieux accompagner les petits producteurs en travaillant avec de la masse de cacao transformée directement par les coopératives. Nous voulons également être plus innovants en développant nos propres recettes", détaille Christophe Eberhart, l'un des trois cofondateurs d'Ethiquable avec Rémi Roux et Stéphane Comar.

Leur usine sera la première en Europe à produire du chocolat bio et équitable. Elle verra le jour en mai 2021 et permettra la création d'une vingtaine d'emplois. Selon Ethiquable, la future chocolaterie produira six tonnes de chocolat par jour, soit 60 000 tablettes, et 1 300 tonnes par an.

"Nous sommes sur une usine de taille moyenne, celles qui fabriquent des chocolats pour de grandes marques, réalisent 20 000 à 100 000 tonnes de chocolats par an", informe le cofondateur.

Un bâtiment écologique à énergie positive

Les travaux, d'un coût de 15 millions d'euros, ont été soutenus par la Banque des territoires Occitanie. Ceux-ci vont également lui permettre de rénover et agrandir ses installations historiques. En effet, le bâtiment, d'une surface de 5 500 m2, accueillera la chocolaterie mais aussi les bureaux, les services de stockage et un parcours pédagogique, ouvert au public, qui présentera le chocolat et son mode de production équitable. De nouveaux locaux conçus pour être écologiques.

"La chocolaterie répond au cahier des charges de l'appel à projet In'noWatt de la Région Occitanie. Nous avons fait appel à Addenda, un assistant maître d'ouvrage spécialisé dans les constructions à énergie positive et à faible empreinte carbone. Nous avons choisi de sélectionner des matériaux bio-sourcés, nous allons récupérer les calories entre les zones froides et chaudes de la chocolaterie pour alimenter les bureaux et nous allons notamment, mettre des panneaux photovoltaïques", explique Christophe Eberhart.

La chocolaterie est construite parallèlement à une usine de masse de cacao portée par la coopérative Norandino au Pérou, un de ses partenaires depuis 15 ans. La scop utilisera ensuite leur masse de cacao pour créer une partie des tablettes de sa future chocolaterie.

De nouveaux produits en 2020

Pour le moment, la coopérative gersoise emploie 112 salariés et commercialise à ce jour plus de 190 produits différents distribués dans 4 000 points de vente en France. Elle est aussi présente en Allemagne, en Belgique et en Espagne. Si le thé, le café et le chocolat, sont ses produits phares, la société va créer une nouvelle gamme de produits.

"Nous allons proposer une nouvelle famille de produits en 2020. Elle sera composée d'huiles essentielles et d'huiles végétales. Nous allons travailler avec des coopératives de distillateurs au Brésil, au Pérou, à Madagascar et en France", annonce le cofondateur.

La société gersoise, lauréate de Transformons la France organisé par La Tribune, représente 25% des ventes de chocolat bio en France. Elle a vendu 7,5 millions de tablettes de chocolat en 2018. Le chiffre d'affaires d'Ethiquable, dont 45% vient des ventes de chocolat dans les rayons bio de la grande distribution, était de 51 millions d'euros en 2018. La scop table sur 62 millions d'euros en 2019.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.