Flatlooker, agence immobilière 100% en ligne, prend ses quartiers à Toulouse

 |   |  847  mots
En plus de la mise en location, Flatlooker assure la gestion locative des biens.
En plus de la mise en location, Flatlooker assure la gestion locative des biens. (Crédits : Flatlooker)
L'agence de location de biens immobiliers en ligne, Flatlooker, propose désormais ses services à Toulouse. La startup parisienne promet de louer trois fois plus vite et deux fois moins cher qu'une agence de quartier. L'entreprise a récemment recruté cinq personnes et ambitionne de s'implanter dans 10 villes de plus d'ici l'été 2020.

Après Paris, Lyon, Lille, Rouen, Bordeaux et Marseille, Flatlooker arrive à Toulouse. L'agence immobilière 100% numérique basée à Paris, propose ses services dans la Ville rose depuis le mois de septembre.

"À Toulouse, il y a un fort dynamisme sur le marché locatif. Cinq personnes de notre équipe y ont habité et disposent d'une connaissance fine du marché local", explique Nicolas Goyet, cofondateur et CEO de Flatlooker.

L'agence immobilière en ligne a été créée en 2016 par Nicolas Goyet et Nicolas Parisot. Les deux ingénieurs en ont eu l'idée après de mauvaises expériences dans la location d'appartements.

"Mon associé et moi avons vécu le moment où étudiant, on doit chercher un appartement dans une ville que l'on ne connaît pas, où l'on doit dormir chez quelqu'un pour pouvoir visiter des biens et lorsque les recherches sont plus longues que prévues, ça devient gênant. Avec Flatlooker, les futurs locataires vont pouvoir louer leur appartement à distance sans l'avoir visité au préalable. Et ceci grâce au contenu détaillé sur le bien qui va leur permettre de se projeter dans l'appartement", indique Nicolas Goyet.

Deux fois moins chère qu'une agence classique

Visite virtuelle,...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :