Mimbus s'associe avec Microsoft en vue de créer le LinkedIn de l'agilité manuelle

 |   |  777  mots
Mimbus développe plusieurs solutions d'apprentissage aux métiers manuels grâce à la réalité virtuelle et augmentée.
Mimbus développe plusieurs solutions d'apprentissage aux métiers manuels grâce à la réalité virtuelle et augmentée. (Crédits : Mimbus)
La startup toulousaine Mimbus, spécialisée dans les simulateurs de formation aux gestes professionnels, développe plusieurs solutions d'apprentissage aux métiers manuels grâce à la réalité virtuelle et augmentée. Elle compte près d'un millier de clients à travers le monde et vient de signer un partenariat avec Microsoft.

"Des simulateurs virtuels pour apprendre les métiers manuels", voilà comment Mimbus définit sa méthode d'apprentissage. Ses formations aux métiers manuels associent la réalité virtuelle, la capture de mouvements et même la réalité augmentée. Comme avec la "wood-ed table", une table de menuisier. Face à elle, l'apprenant enfile des lunettes à réalité augmentée et peut ensuite s'entraîner sur quatre machines différentes. L'élève peut ainsi faire l'expérience de son métier en immersion totale, sans risquer de se blesser.

"Nous souhaitons valoriser les métiers manuels grâce à l'innovation. L'idée est d'avoir une approche récréative de jeu vidéo pour former aux métiers de façon ludique. Et ainsi attirer les jeunes vers ces métiers souvent dévalorisés", explique Laurent Da Dalto, le créateur de Mimbus.

Wood-ed table

L'ambition de la jeune pousse est de faire apprendre de façon innovante (Crédits : Mimbus).

Soudeur, peintre automobile, menuisier, électricien, charpentier, conducteur d'engins... Mimbus propose des formations pour une vingtaine de métiers manuels. Trois nouvelles professions ont été ajoutées cette année, il y en aura quatre de plus en 2020. La société, installée à Saint-Jean, à côté de Toulouse, était essentiellement positionnée sur les métiers de l'industrie et du bâtiment, elle étend à présent son offre à l'alimentaire et aux métiers de bouche. La PME lance ainsi en novembre son premier simulateur dédié à l'affûtage des couteaux.

Un partenariat avec Microsoft

Plusieurs lycées professionnels, centres Afpa et CFA utilisent déjà ces produits qui leur permettent notamment de diminuer leurs coûts de formation. L'entreprise a aussi signé des contrats avec de grands groupes industriels tels que Peugeot, Caterpillar ou BASF qui disposent de leurs propres écoles et centres de formation. Au total, l'entreprise comptabilise plus de 1000 clients dans le monde. D'ailleurs, 70% de ses ventes se font  à l'export. Pour cela, Mimbus dispose d'une trentaine de revendeurs, à travers l'Europe de l'est, l'Asie et les Etats-Unis, où l'entreprise est implantée depuis 2018 avec sa filiale à Chicago.

Aujourd'hui, Mimbus va encore plus loin en s'alliant à un géant de l'informatique. La startup a signé un partenariat avec Microsoft, en avril dernier, grâce à sa plateforme cloud Vulcan.

"En 2017, nous étions lauréat du trophée national PME RMC et nous devions remettre le trophée au...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :