Wyca veut séduire les intégrateurs industriels avec le robot Elodie

 |   |  1122  mots
Nicolas de Roquette, président et fondateur de Wyca Robotics et Patrick Dehlinger, directeur général, préparent une levée de fonds.
Nicolas de Roquette, président et fondateur de Wyca Robotics et Patrick Dehlinger, directeur général, préparent une levée de fonds. (Crédits : Rémi Benoit)
À l'occasion du salon Siane, l'entreprise toulousaine Wyca Robotics, spécialiste dans le développement de robots indoor à navigation autonome, a présenté sa nouvelle plateforme robotique, Elodie. Évolution de Keylo, leur précédent robot, la plateforme mobile, modulaire et autonome s'adresse aux intégrateurs de solutions industrielles. La société prépare une levée de fonds afin d'accélérer son déploiement commercial.

Après Keylo, voici Elodie. La startup Wyca, basée à Aucamville (Haute-Garonne), vient de présenter sa toute nouvelle plateforme robotique modulaire lors du salon Siane, qui se tenait à Toulouse. Spécialisée dans les robots indoor à navigation autonome, la société, fondée en 2015,  a mis au point cette plateforme à destination des intégrateurs de solutions industrielles.

"Nous avons décidé de nous adresser aux intégrateurs au lieu de vendre directement nos robots aux clients finaux. Nous avons donc réalisé une plateforme générique sur laquelle les intégrateurs vont déployer la solution précise et optimisée correspondant au besoin de leurs clients, comme par exemple un robot de surveillance ou une borne d'information mobile. C'est ce qui constituera le robot dans sa mission. À l'image d'Ariane Space, il leur est fourni le lanceur, et eux y implantent le satellite, la mission", explique Patrick Dehlinger, directeur général de Wyca Robotics.

Wyca Elodie

Le robot Elodie a une capacité d'emport de 150 kg (Crédits : Rémi Benoit).

Développé en partenariat avec la société industrielle de mécanique de précision, Usitech et sa filiale Occion, le robot Elodie est fabriqué à Brens, dans le Tarn. Une collaboration qui a bénéficié d'un financement de Bpifrance et de la Région Occitanie de 100 000 euros. Elodie va être prochainement fabriquée aussi en Israël et aux Etats-Unis par l'usine Bynet. Wyca cherche également à se rapprocher de fabricants en Allemagne et en Angleterre. Une production qui se fera à la commande.

"Nous avons décidé de ne pas commander de robot aux usines, comme nous l'avons fait avant avec Keylo car cela nous a posé beaucoup de problèmes de croissance et de livraison. C'est l'usine qui vend en direct le robot, soit à un revendeur à valeur ajoutée, c'est-à-dire à un intégrateur qui le revend à un client, soit à un client qui le lui achète directement. Cela nous permet de ne pas avoir de limite de fabrication ou de problème d'export", détaille le dirigeant.

Un robot indoor autonome

Totalement cybersécurisée, Elodie est composée de batteries en lithium polymère, d'un système de connexion (Wifi, 4G, Lora), de l'Edge Computing pour le traitement des données clients et de ports de communication informatique haute vitesse (40Gb/s). Grâce à son système de fixation polyvalent et sa capacité d'emport de 150 kg, elle peut accueillir des casiers et rouleaux pour...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :