OneStock choisi par une maison LVMH pour unifier ses stocks

 |   |  715  mots
OneStock a dû enrichir son logiciel pour répondre aux exigences du luxe.
OneStock a dû enrichir son logiciel pour répondre aux exigences du luxe. (Crédits : Alessandro Garofalo)
L'entreprise toulousaine OneStock a créé un logiciel d'unification des stocks entre magasins, entrepôts et site internet pour les retailers. Après avoir conquis une trentaine d'enseignes de prêt-à-porter et de grandes surfaces spécialisées, la jeune pousse s'aventure dans le monde du luxe. Elle vient de mettre en place son algorithme pour une maison de haute couture du groupe LVMH.

Ne jamais plus être confronté à un produit en rupture de stock sur un site internet ou en magasin, c'est ce que promet OneStock. La startup toulousaine a été fondée en 2010, à Toulouse, sous le nom de Devatics, par Romulus Grigoras, Vincent Charvillat et Benoit Baccot. Elle n'est devenue OneStock qu'en 2015, en prenant le nom de son logiciel d'unification des stocks entre magasins, entrepôts et site internet.

"L'objectif est d'unifier les stocks quel que soit l'endroit où se trouve le produit : dans un autre magasin du réseau, sur le site internet... Et ceci, pour que le client puisse acheter l'article qu'il souhaite", explique Jérôme Piccolin, business development director de OneStock.

L'algorithme a été adopté par une trentaine de clients, dont 12 au Royaume-Uni et un en Italie. Parmi eux, on retrouve, entre autres, Camaïeu, Pimkie, Orchestra, Du Pareil au Même, Sergent Major, les trois marques du groupe Happychic, pour le prêt-à-porter et Truffaut ou Sport 2000 pour la distribution spécialisée.

"Avec notre logiciel, nos clients obtiennent des ventes supplémentaires. Ces dernières augmentent leur chiffre d'affaires de l'ordre de 15 à 20 %", affirme le dirigeant.

50 à 70% des...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :