À Toulouse, EyeLights invente le GPS à réalité augmentée

 |   |  707  mots
Le dispositif peut être géré à distance grâce à de simples gestes de la main.
Le dispositif peut être géré à distance grâce à de simples gestes de la main. (Crédits : DR)
Afin d'éviter tout risque d'accident de la route à cause d'une erreur d'inattention, la startup toulousaine EyeLights a mis au point un assistant d'aide à la conduite holographique qui projette le GPS sur le pare-brise. Ainsi, le conducteur ne quitte jamais la route des yeux. Disponible en pré-commande depuis peu, l'outil sera distribué avant l'été.

"L'interface smartphone n'est pas adaptée à la conduite. C'est en train de devenir la première cause d'accidents dans le monde", déplore Romain Duflot. Cet ancien ingénieur chez Dassault Aviation et Airbus a créé, avec son ami Thomas de Saintignon également ingénieur, un outil d'affichage holographique qui projette toutes les informations nécessaires à la conduite dans le champs de vision du conducteur, sur le pare-prise. Ainsi, l'automobiliste n'a plus besoin de quitter la route des yeux pour consulter son GPS, changer de musique ou encore décliner un appel.

"Par un simple geste de la main, il est possible d'actionner le GPS, faire défiler une musique ou simplement arrêter l'affichage. L'outil offre également une caméra de recul installée à l'arrière du véhicule qui s'affiche elle aussi sur le pare-brise", présente Romain Duflot, CEO de la startup EyeLights.

Cette technologie se présente sous la forme d'un boitier installé sur le tableau de bord. Celui-ci est relié au smartphone par Bluetooth ou par un câble. À l'aide d'un réflecteur de lumière et d'un écran transmissif, l'holographie est directement projetée sur le pare-brise du véhicule au-dessus du tableau de bord. Un...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :