Les incubateurs d'Occitanie se rassemblent en un seul réseau

 |   |  577  mots
En fusionnant deux réseaux existants, RésO Incubateurs Pépinières + rassemble 47 structures en Occitanie.
En fusionnant deux réseaux existants, RésO Incubateurs Pépinières + rassemble 47 structures en Occitanie. (Crédits : Rémi Benoit)
Un nouveau réseau d'incubateurs de startups a vu le jour en Occitanie jeudi 6 décembre. Nommé RésO Incubateurs Pépinières +, il doit sa naissance à la fusion de Rezopep (ex-Midi-Pyrénées) et de Synersud (ex-Languedoc-Roussillon). Le nouvel ensemble fédère ainsi 47 structures qui accompagnent au total 4 300 entreprises sur l'ensemble du territoire de la région Occitanie, dont l'incubateur Nubbo à Toulouse. Le but de cette démarche est d'améliorer l'attractivité de l'innovation régionale.

L'agence de développement économique de la Région Occitanie, Ad'Occ, a annoncé jeudi 6 décembre la création d'un nouveau réseau de pépinières et d'incubateurs de startups : RésO Incubateurs Pépinières +. Celui-ci est en réalité le fruit de la fusion de deux réseaux existants, Rezopep présent dans l'ex-région Midi-Pyrénées et Synersud installé dans l'ex-région Languedoc-Roussillon.

"Le fait d'avoir un seul et même grand réseau qui parle d'une seule voix est important pour l'attractivité et la visibilité de l'Occitanie. Ensuite, cette fusion sera utile pour un échange de bonnes pratiques, pour aller chercher des financements, animer un territoire, etc. Nous ne faisons pas qu'additionner des incubateurs", explique Marie-Thérèse Mercier, conseillère régionale et vice-présidente de l'agence Ad'Occ.

Quelques éléments restent encore inconnus, comme la direction de ce réseau. Cependant, il sera coordonné par l'agence Ad'Occ, dirigée par Thomas Bascaules. L'agence couvre l'ensemble du territoire de la région Occitanie grâce notamment à des antennes dans chacune des Maisons de la Région. "Notre objectif est bien de couvrir l'ensemble du territoire, c'est ce qui fait la force du réseau", appuie la vice-présidente de l'agence de développement économique.

Disposer de moyens supplémentaires

Ce nouveau réseau fédère au total 47 membres qui représentent 4 300 entreprises. Parmi eux, se trouve l'incubateur de startups toulousain Nubbo qui accompagne entre quinze et vingt entreprises simultanément. Sa directrice, Anne-Laure Charbonnier, voit une série d'opportunités avec cette évolution.

"Il proposera des actions communes de formation que pourront suivre nos collaborateurs, en particulier les débutants, sur les bonnes pratiques de nos structures. Il y a aussi des actions communes avec des pôles d'étudiants et d'entrepreneurs où nos structures n'auraient pas la masse critique pour s'y rendre seules".

À titre d'exemple, l'incubateur Nubbo prépare avec d'autres structures une action de communication commune de promotion des startups à l'occasion du prochain salon Occitanie Innov, le 31 janvier 2019 à Toulouse. Sans l'action collective, Nubbo se serait contenté d'un simple stand.

"Les actions collectives n'étaient pas aussi concrètes auparavant. Le réseau existant sur la partie ex-Midi-Pyrénées portait des actions communes, qui étaient davantage des actions de promotion classique du réseau lui-même. Nous n'étions pas à ce niveau d'actions opérationnelles sur nos métiers", se réjouit la dirigeante.

Les incubateurs gardent leur indépendance

Cependant, "chaque incubateur a sa propre vie, et continuera d'avoir sa propre stratégie étant donné qu'ils ne visent pas tous le même public", insiste Marie Thérèse Mercier.

Avec une meilleure attractivité, l'enjeu pour ce nouveau réseau est d'accompagner toujours plus d'entreprises à travers ses membres-incubateurs. Marie Thérèse Mercier rappelle ainsi qu' "une entreprise qui n'est pas accompagnée par un incubateur à 50 à 60% de chances de survire à cinq ans, là où une entreprise accompagnée à plus de 80% de chances de survivre. Être accompagnée renforce la capacité des sociétés à pérenniser leur activité".

Lire aussi : Des chercheurs d'Occitanie créent un outil pour améliorer les incubateurs


Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :