Des Toulousains mettent au point un équipement pour survivre plus d'une heure sous avalanche

 |   |  573  mots
Le boîtier Tetral.ir souffle de l'air chaud à 40°C sur la victime ensevelie sous la neige.
Le boîtier Tetral.ir souffle de l'air chaud à 40°C sur la victime ensevelie sous la neige. (Crédits : Denis Balibouse)
Le ski n'est pas un sport sans danger. Durant la saison 2017/2018, 64 accidents d'avalanche ont été recensés par l'Association nationale pour l’étude de la neige et des avalanches (Anena). Dans cette situation extrême, la victime dispose de moins de 20 minutes pour être secourue. Deux jeunes ingénieurs toulousains ont mis au point Tetral.ir, un boîtier qui permet aux victimes d'avalanche de survivre plus d'une heure sous la neige et ainsi d'éviter l'asphyxie et l'hypothermie.

Passionnés de sports d'hiver, Lucas Heurtault et Clément Lopez, deux ingénieurs fraîchement diplômés de l'Icam de Toulouse, ont mis au point Tetral.ir, un dispositif de sécurité qui augmente le...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :