EldoTravo, le Tripadvisor des travaux en forte croissance

La plateforme toulousaine d'avis en ligne dédiée aux travaux EldoTravo est en plein essor. Elle vient de signer des contrats avec trois PME du bâtiment et espère lever plus de 500 000 euros cette année. Son modèle économique ne repose pas sur la vente de données mais sur un service d'e-réputation pour les artisans.
Jean-Bernard et Hugo Melet, cofondateur d'EldoTravo
Jean-Bernard et Hugo Melet, cofondateur d'EldoTravo (Crédits : Eldotravo)

C'est en cherchant des artisans pour rénover son appartement que Jean-Bernard Melet a eu l'idée de créer EldoTravo : "J'ai fait comme tout le monde : des recherches sur Google, les Pages jaunes. J'ai aussi testé les sites d'avis de travaux où l'on doit communiquer  son numéro portable et ensuite on me harcelait. Quand j'ai finalement trouvé des artisans, les travaux ne sont pas bien passés avec des problèmes de surfacturation", se souvient le jeune entrepreneur.

Après 10 années d'expérience dans le conseil de solution de gestion pour les entreprises, il décide avec son frère Hugo de lancer EldoTravo, une plateforme de mise en relation entre particuliers et professionnels du bâtiment. Le site a référencé les coordonnées de plus de 40 000 artisans français. Les clients peuvent évaluer leur travail et poster des photos des travaux effectués. Il est également possible de demander un devis pour un futur chantier. Après un an d'activité, EldoTravo a traité un millier de demandes de devis.

"Nous privilégions le qualitatif, en vérifiant les avis et les photos postées par les clients. En cas de demande de devis, un service gratuit de conseil est proposé. Un consultant en travaux essaie de faire 'matcher' un client avec un ou deux artisans en fonction de la prestation demandée, son budget... Nous pouvons également informer les utilisateurs sur les aides dont ils peuvent bénéficier", détaille Jean-Bernard Melet.

Un service payant d'e-réputation pour les pro du bâtiment

Contrairement à d'autres sites d'avis, le modèle économique de la startup hébergée au sein de l'Incubateur Midi-Pyrénées ne repose pas sur la revente des coordonnées des utilisateurs du site. EldoTravo mise sur un service premium à destination des professionnels. "Nous les aidons à soigner leur e-réputation et accroître leur visibilité sur le web. Nous relançons également les clients chez qui ils ont fait des travaux afin que ces derniers postent des avis sur le site", poursuit-il.

Après un an d'activité, 200 pro ont déjà souscrit à ce service payant. La startup a également signé des contrats avec trois PME du secteur : la société haut-garonnaise de ravalement de façade Vertikal, le constructeur toulousain de maisons en bois Ami Bois et le Castrais Oc'Résidences.

Une levée de fonds de 500 000 à 1 million d'euros cette année

Depuis quelques mois, la startup propose également aux artisans de réaliser des visites en 3D des chantiers à l'aide d'un casque de réalité virtuelle. "Parfois les clients ont du mal à imaginer la maison une fois les travaux terminés. Les visites virtuelles leur permettent de se projeter", estime Frédéric Carterer, fondateur d'Ami Bois. EldoTravo compte pour le moment 5 salariés. La startup s'apprête à recruter deux personnes supplémentaires en début d'année et espère trois nouvelles embauches complémentaires d'ici fin 2017.

Pour accompagner cette croissance, EldoTravo veut lever entre 500 000 et 1 million d'euros cette année auprès de places de marché ou de fonds d'investissement de grandes entreprises du secteur du bâtiment ou de la banque-assurance.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.