Spatial : EarthCube conçoit un algorithme pour mieux surveiller les pipelines

 |  | 809 mots
Lecture 4 min.
Renaud Allioux est le cofondateur d'EarthCube.
Renaud Allioux est le cofondateur d'EarthCube. (Crédits : Rémi Benoit)
La startup toulousaine EarthCube a mis au point un algorithme qui analyse les images satellites et détecte automatiquement les anomalies sur les pipelines des plateformes pétrolières, les sites classés secret défense ou les camps de réfugiés. À terme, la jeune société aimerait créer un réseau de nanosatellites pour observer à bas coût ces zones sensibles.

Les algorithmes permettront-ils un jour de mieux détecter des problèmes sur les sites sensibles ? C'est le pari de la startup toulousaine EarthCube. Fondée début 2016 par un ancien ingénieur d'Airbus Defence and Space et un ancien manager chez Areva, la jeune société veut utiliser algorithmes, capteurs infrarouges et nanosatellites pour mieux exploiter les données spatiales.

"Aujourd'hui, l'observation de la Terre fonctionne très bien pour des missions ponctuelles et quand on sait ce que l'on veut regarder : repérer la maison de Ben Laden pour faire un raid, observer un chantier nucléaire, récupérer l'image qui précède un crash d'avion... Par contre, on arrive très mal à gérer la surveillance en continu de zones sensibles", explique Renaud Allioux, cofondateur d'EarthCube.

L'entrepreneur rappelle qu'il existe trois millions de kilomètres de pipelines dans le monde pour faire transiter le pétrole : difficile pour les entreprises d'assurer une...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :