La startup EMindHub met en relation experts et entreprises de l'aéronautique

 |   |  565  mots
Nicolas Muller et Yoann Babel, les cofondateurs d'EMindHub.
Nicolas Muller et Yoann Babel, les cofondateurs d'EMindHub. (Crédits : DR)
Sur des sujets pointus tels que l'usine du futur ou la cybersécurité, les entreprises de l'aéronautique ont souvent besoin de conseils d'experts. Comment les trouver ? La startup toulousaine EMindHub propose une plateforme mettant en relation experts et entreprises, dans l’aéronautique et le spatial. Nicolas Mullere est le cofondateur la société. Interview.

En quoi consiste la plateforme EMindHub, que vous avez cofondée avec Yoann Babel, en novembre 2015 ?

C'est un outil qui permet de mettre en relation des entreprises et des experts (freelance, retraités actifs ou experts salariés) situés dans le monde entier, sur des questions portant sur l'aéronautique et le spatial. Cela fonctionne de la façon suivante : l'entreprise poste un besoin (question, besoin d'intervention en entreprise ou entretien) sur la plateforme web, puis ce sont aux experts de se positionner en apportant une réponse au besoin du demandeur. Si une réponse d'un expert satisfait l'entreprise, alors elle peut accéder à son profil complet et rentrer en contact avec lui grâce à des "crédits" acquis au préalable sur notre site internet. Une éventuelle collaboration entre les deux parties peut dès lors s'engager.

Comment est né le projet ?

Auparavant, je travaillais dans une entreprise d'ingénierie aéronautique à Blagnac, Aeroconseil. Sur des problèmes très pointus, nous faisions appel à des experts retraités ou à des personnes très expérimentées. Mais nous étions toujours confrontés au problème de ne pas savoir à qui s'adresser et comment trouver rapidement ces...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :