MobilyGreen et Ze-Watt ciblent le marché des bornes de recharge électrique

 |   |  860  mots
Un point de recharge de Ze-Watt
Un point de recharge de Ze-Watt (Crédits : ze-Watt)
Alors que les ventes de voitures électriques explosent en France, difficile de trouver un point de recharge sur le territoire. Le gouvernement compte subventionner 12 000 bornes de recharge pour doubler le réseau. Une impulsion dont pourraient bénéficier MobilyGreen et Ze-Watt. Ces deux startups toulousaines se sont spécialisées dans l'installation des bornes de recharge électrique dans les entreprises et les institutions publiques. Un marché émergent mais dynamique.

Depuis 2015, les voitures électriques ont la cote en France. Pour preuve, les immatriculations de voitures électriques ont bondi de 10 560 à 17 240 entre 2014 et 2015. Cette année, la tendance ne faiblit pas. Déjà 6 000 véhicules électriques ont été immatriculés au 1er trimestre 2016, selon le site automobile-propre.

Difficile pourtant, dans le deuxième pays d'Europe en termes de vente de véhicules électriques, de trouver une borne pour recharger ses batteries. La France compte seulement 10 000 accès publics, dont une cinquantaine autour de Toulouse. Conscient de la lacune, le gouvernement a pour objectif "d'installer 7 millions de points de recharges pour les voitures électriques d'ici 2030". Dans un premier temps, le programme Advenir compte soutenir l'installation de "plus de 12 000 bornes de recharge privées dans les immeubles collectifs, les entreprises, les institutions publiques", à destination des salariés, des habitants ou du public.

Une bonne nouvelle pour les professionnels de l'installation de bornes électriques. "Cela va créer un appel d'air, approuve Éric Colmar, le président de MobilyGreen, basée à Montaigut-sur-Save, près de Toulouse. Le taux d'équipement est...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :