SunWaterLife participe à une opération en faveur de l'Afrique

 |   |  473  mots
Le dispositif SunWaterLife dans un village de Côte d'Ivoire
Le dispositif SunWaterLife dans un village de Côte d'Ivoire (Crédits : DR)
Après avoir levé 350 000 euros en 2015, SunWaterLife poursuit son développement en Afrique, en Asie et aux Caraïbes. L'entreprise a signé récemment un partenariat avec la plateforme de financement participatif It's About My Africa. L'objectif : récolter un million d'euros pour résoudre les problèmes d'eau potable en Afrique en installant les stations de purification d'eau conçues par la startup toulousaine.

L'année 2016 commence sur les chapeaux de roues pour SunWaterLife. Après sa levée de fonds de 350 000 euros en 2015, la startup toulousaine spécialisée dans la purification d'eau vient de s'installer dans la pépinière d'entreprises de biotechnologies au sein du Centre Pierre Potier. Elle compte embaucher deux personnes en ce début d'année. Après une année de prospection pour identifier des distributeurs, elle va ouvrir des partenariats en Haïti pour la zone caraïbe, en Asie du sud-est à partir du Laos et au Cameroun pour l'Afrique centrale.

Outre les "commandes qui rentrent bien", SunWaterLife vient de signer un partenariat avec It's About My Africa. Cette plateforme de financement participatif créée en 2015 compte lever un million d'euros pour améliorer l'accès à l'eau potable en Afrique. 300 millions de personnes souffrent en effet de diverses maladies liées aux problèmes d'approvisionnement.

"La démarche éthique de It's About My Africa m'a intéressé. C'est une bonne initiative car, dans ce milieu, beaucoup de gens ont des idées mais ne font rien. Là, ils se donnent les moyens d'agir, remarque Hervé Le Berre, l'un des cofondateurs de SunWaterLife. La mobilité et l'autonomie de...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :