Startup : quelles sont les 10 qui font l’IoT à Toulouse ? (1/2)

 |   |  1181  mots
L'IoT Valley, à Labège, figure de proue de la filière locale
L'IoT Valley, à Labège, figure de proue de la filière locale (Crédits : Rémi Benoit)
Dans le sillage de Sigfox, plusieurs dizaines de startups se sont créées dans la métropole toulousaine autour de l'internet des objets, notamment au sein de l’IoT Valley. Voici la première partie d'une sélection des "10 startups qui font l'Iot à Toulouse", par leur performance technique, par leur succès commerciaux ou par leur innovation.

Difficile de connaître le nombre exact de startups positionnées sur l'Internet des objets à Toulouse. Mais une chose est sûre : l'univers des objets connectés est une véritable tendance, qui attire dans son sillage de plus en plus de jeunes sociétés. Symptôme de cette effervescence, à Labège la Tic Valley qui regroupe une trentaine d'entreprises du numérique a décidé cette année de se spécialiser sur ce secteur et a été rebaptisée IoT Valley.

La tête de pont de cet écosystème est bien entendu Sigfox qui développe un réseau bas-débit pour les objets connectés. La société présidée par Ludovic le Moan a frappé les esprits en réalisant une levée de fonds de 100 millions d'euros, battant à cet instant le record détenu en France par Blablacar. En 2015, le chiffre d'affaires de Sigfox attendra 12 millions d'euros et la société compte 140 salariés. Mais au-delà de Sigfox, d'autres startups connaissent également un succès florissant. Voici la première partie de notre sélection des "10 startups qui font l'Iot à Toulouse", soit par leur performance technique, par leur succès commerciaux ou leur innovation.

Adveez

Adveez est la deuxième startup toulousaine a avoir reçu le Pass French Tech....

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :