IA : "Comment les humains jugent les machines", l'ouvrage-événement d'un chercheur à Toulouse

 |  | 1039 mots
Lecture 6 min.
Après avoir travaillé pour le prestigieux MIT, César Hidalgo a décidé de poursuivre ses recherches à Toulouse au sein d'Aniti.
Après avoir travaillé pour le prestigieux MIT, César Hidalgo a décidé de poursuivre ses recherches à Toulouse au sein d'Aniti. (Crédits : Rémi Benoit)
Après 15 années passées aux Etats-Unis, au sein notamment du prestigieux MIT, le chercheur César Hidalgo s'installe à Toulouse pour rejoindre l'institut de recherche en intelligence artificielle Aniti. Son arrivée dans la Ville rose coïncide avec la publication d'un nouvel ouvrage, How Humans Judge Machines, dans lequel il analyse les différences de perception de mêmes décisions suivant qu'elles soient prises par un humain ou un algorithme. Interview.

Vous publiez un nouveau livre How Humans Judge Machines (Comment les humains jugent les machines) disponible gratuitement en version digitale et à paraître en version papier aux éditions MIT Press début 2021. Quelle a été votre méthodologie et quels sont les grands enseignements de vos travaux ?

César Hidalgo : Nous avons présenté à un groupe de 200 personnes une série de 80 scénarios pour observer comment ils réagissaient à la même décision prise par un homme ou une machine. A partir de ces données, nous avons essayé d'analyser ce qui explique les différences de perception entre les agissements des humains et des machines. Nos travaux montrent que lorsque les humains jugent les machines, ils font avant tout attention au résultat, au niveau de préjudice subi. Mais quand ils jugent des hommes, ils vont davantage regarder l'intention de la personne. Si quelqu'un a l'intention de blesser, il sera évalué sévèrement. Au contraire, en cas d'accident, les humains sont plus facilement pardonnés alors que dans la même situation les machines seront évaluées très négativement.

Pouvez-vous donner quelques exemples de scénarios ?

how humans judge machines

Scénario du tsumani issu du livre How Humans Judge Machines.

Par exemple, nous...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :